MOÏSE Teri

Teri Moïse en 1999

La chanteuse Teri MOISE naît le 25 mars 1970 à Los Angeles (USA). Ses parents sont des émigrés haïtiens vivant dans le quartier défavorisé de South Los Angeles. En 1990, elle débarque en France et à Paris pour étudier les lettres à la Sorbonne. Passionnée de musique, elle retourne ensuite en Californie et s’inscrit au Los Angeles Musician Institute. Puis, elle revient en France et, après avoir été bassiste dans plusieurs groupes, elle travaille comme choriste à Paris. Remarquée par un producteur, elle sort son premier album en 1996. Il contient un « tube » absolu diffusé par toutes les radios: « Les poèmes de Michelle ».
.

.
Pour ce premier album éponyme Teri Moïse reçoit la Victoire de la musique de l’artiste interprète ou groupe francophone de l’année 1997. Grâce à d’autres titres comme « Je serai là », elle vend 500.000 exemplaires de son premier album.
.

.
En 1998, son deuxième opus, qui reprend les titres « Fais semblant » et « Star », n’obtient pas le même score mais il s’écoule quand même à plus de cent mille unités.
.

.
La rupture de son contrat avec sa maison de disques est alors assez violent et se termine par un procès devant la justice. La chanteuse en est très affectée et se coupe petit à petit d’un entourage où tout n’est souvent qu’hypocrite et futile. Sans parler du racisme ambiant qui la touche au quotidien et dont elle se plaint fréquemment. C’est à ce moment qu’elle part vivre en Espagne avec le compagnon dont elle se sépare plus tard avant de s’installer à Berlin en Allemagne. Très intelligente et lassée d’une vie qui n’était pas toujours à son goût, elle décide de prendre congé de cette dernière lors d’un bref et ultime retour en Espagne. Le 16 mai 2013, sa maison de disques annonce qu’elle est décédée. Sa mort remonterait au 7 mai 2013: un suicide dans une chambre d’hôtel à Madrid.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DARC Daniel

Le chanteur français Daniel DARC naît le 20 mai 1959 à Paris sous le nom de Daniel Rozoum. Très influencé par le mouvement punk de la fin des années 1970, il devient à cette époque le chanteur du groupe Taxi Girl entre 1978 et 1986. Le groupe n’enregistre cependant qu’un seul album et récolte un fameux succès avec « Cherchez le garçon ».
.

.
Entamant ensuite une carrière de chanteur soliste, il enregistre, avec son complice Jacno, décédé en 2009, un premier album intitulé « Sous influence divine » en 1987.
.

.
Alors que sa popularité s’étiole dans les années 1990, Daniel Darc revient au premier plan en 2004 avec l’album « Crève Coeur » et le single à succès « Je me souviens, je me rappelle ».
.

Grâce à cet album, il reçoit, à 45 ans, une Victoire de la musique comme révélation de l’année. Fin 2011, il sort l’album « La Taille de mon âme » avec, notamment, le single « C’est moi le printemps ».
.

.
Daniel Darc est retrouvé mort à son domicile parisien le 28 février 2013. L’ex-chanteur du groupe Taxi Girl serait décédé à la suite de l’absorption d’alcool et de médicaments. Ses funérailles ont lieu au temple protestant de l’Oratoire à Paris le 11 mars 2013.
.

.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,