COLUCHE

L’humoriste, acteur et chanteur français COLUCHE naît le 28 octobre 1944 dans le 14e arrondissement de Paris sous le nom de  Michel Colucci. Avec sa salopette blanche à lignes bleues (à moins que ce ne soit le contraire), Coluche impose, dès le début des années 1970, un nouveau style de one man show humoristique en France. Ses sketches sont la plupart du temps des caricatures de la société dans laquelle il vit, décrite avec ses torts et ses travers. En 1974, c’est en parodiant avec talent un jeu télévisé de Guy Lux, « Le Schmilblick », qu’il commence à devenir populaire. Parallèlement à ses activités d’humoriste, Coluche s’oriente aussi vers le cinéma en jouant dans des comédies comme « L’aile ou la cuisse », de Claude Zidi, aux côtés de Louis de Funès et Annie Girardot mais aussi, plus tard, en 1984, en obtenant un César pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » de Claude Berri. Véritable trublion de la classe politique française, il va jusqu’à se porter candidat à la présidence de la république en 1981. En 1985, consterné par la paupérisation grandissante de la population, Coluche crée l’association « Les Restos du Cœur » qui est lancée par le premier disque des Enfoirés, la « Chanson des Restos » dont il assure l’introduction parlée.

Cette année-là aussi, à l’initiative de son ami Renaud, il participe à l’enregistrement de la chanson « Ethiopie » interprétée par « Chanteurs sans frontières ».

Coluche n’a jamais caché son admiration pour la chanson et les chanteurs. Et il a lui-même tâté de la musique à chaque fois qu’il en a eu l’occasion. Il a ainsi participé à quelques concerts donnés par le Grand Orchestre du Splendid. En 1981, il enregistre le 45 tours « J’tape un doigt ».

La même année, il compose pour Renaud la chanson « Soleil immonde ».

Renaud écrira pour lui, à sa mémoire, la chanson « Putain de camion » en 1986.

Coluche meurt le 19 juin 1986 à Opio (Alpes-Maritimes, France) dans un accident où sa moto est percutée par un poids lourd.

.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

28 OCTOBRE

Le 45 tours de 1981

28 octobre 1944 : Naissance, dans le 14e arrondissement de Paris, de l’humoriste, acteur et chanteur français COLUCHE, de son vrai nom Michel Colucci. Pour en savoir plus sur sa vie et connaître les éléments musicaux de sa biographie, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.
**********
.
.
.

En 2015

28 octobre 1961 : Naissance, à Dijon, de l’auteur, compositeur et interprète français Yves JAMAIT. Sa mère célibataire doit s’occuper seule de ses trois enfants. A peine sorti de l’enfance, Yves le Bourguignon est tenté par la cuisine et c’est cette voie qu’il choisit au lycée. A seize ans, il découvre la guitare et abandonne l’école pour travailler dans divers secteurs. Il est ainsi successivement cuisinier, manœuvre, animalier en laboratoire pharmaceutique et infographiste entre autres. En 1998, il songe à faire de la musique un moyen d’exister. Avec deux acolytes, il fonde un trio qui a pour nom « De Verre En Vers ». Le succès est intéressant mais pas assez convaincant pour les professionnels auxquels les musiciens s’adressent. Le groupe change alors de nom, devient Jamait, et sort, en 2003, un premier album autoproduit qui a, cette fois, pour titre « De Verre En Vers… ». L’opus trouve un distributeur qui fait faillite et il s’en faut de peu que ce premier essai ne soit envoyé aux oubliettes. Mais Patrick Sébastien, sur un coup de coeur exceptionnel, va tout faire pour que l’album soit à nouveau commercialisé et correctement cette fois en 2005. Le flair était bon puisque, finalement, 60.000 copies en sont vendues. Certains estiment alors que les compositions de Jamait sont toutes établies sur les mêmes accords mais il n’est pas correct de dénigrer ses mélodies qui ont le mérite de rendre populaires des textes aux contenus importants.

Le succès discographique s’exporte à merveille sur scène où Yves Jamait est très charismatique. Il est ainsi à l’affiche, chez lui, du Zénith de Dijon mais aussi du Casino et de l’Olympia à Paris en 2006. Peu après, Jamait enregistre son deuxième album intitulé « Le coquelicot ». Ses thèmes de prédilection sont toujours la solitude, les bars, le milieu ouvrier, l’amour et la séparation. Ses chansons séduisent un large public qui va du citoyen lambda au connaisseur le plus averti et aux professionnels qui saluent son talent lors de festivals comme les Francofolies de La Rochelle, les Nuits de Champagne, le Paléo Festival de Nyons ou le défunt festival « Alors…chante! » de Montauban. Un troisième album, « Je passais par hasard » est commercialisé à la fin 2008. Il est, comme les deux précédents, certifié disque d’or. L’artiste crée alors les « Bars à Jamait », spectacle marathon où il convie ses amis chanteurs « qu’on ne voit jamais à la télé » à venir se produire avec lui dans une ambiance de franche camaraderie. Après s’être produit à New York en 2009, il revient dans sa région natale pour ses dix ans de carrière. En 2011, il propose ainsi 20 concerts dans dix lieux différents de Dijon. Le quatrième opus (« Saison 4 ») de Jamait est enregistré en 2011 et renferme un duo avec une autre révélation du festival de Montauban: Zaz (« La radio qui chante »). Le 3 avril 2012, Jamait se produit au Grand Rex de Paris. Deux ans plus tard sort l’album « Amor Fati » qui renferme des styles musicaux variés s’ouvrant aussi aux rythmes latinos. Et, en 2015, l’opus suivant a pour titre « Je Me Souviens ». Il est suivi d’une tournée qui fait, en 2017, l’objet d’un enregistrement public édité sous le titre logique « Je me souviens… le concert ». En octobre 2018 sort le septième album de l’artiste et il a pour titre générique « Mon totem ».

.
**********
.

28 octobre 1970 : Le jeune artiste Mike BRANT interprète « Mais dans la lumière » à Paris et remporte le Grand-Prix RTL international avec cette chanson.


.
**********
.

Pochette 45t de 1973 – Photo (c) Georges Giaufret

28 octobre 2012 : Décès, à Paris, de de la chanteuse ainsi qu’animatrice de radio et de télévision française Sophie HECQUET, connue également sous le simple prénom de SOPHIE. Pour en savoir plus sur sa vie et connaître sa biographie, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,