DARLIER Jean

Jean Darlier en 1963

L’auteur, compositeur et éditeur de musique belge Jean DARLIER naît le 5 février 1920 à Theux sous le nom de Joseph Dethier. Passionné de musique dès son plus jeune âge, il se dirige vers des études en technologie à Liège en suivant des cours au conservatoire de Verviers. Pendant la seconde guerre mondiale, il se fait remarquer pour des faits de résistance face à l’ennemi. Et, dès la libération, quand il le peut, il compose des musiques, notamment de jazz, et se distingue, en 1950, en recevant le prix de la radio belge francophone. Petit à petit, il fréquente les milieux musicaux de Bruxelles.
.

.
Ses rencontres lui permettent alors de signer des mélodies et d’écrire des textes pour des artistes belges comme Tohama (« La bise-bise polka » en 1959), Emile Sullon (« N’embrasse pas les garçons » en 1961), Burt Blanca (« Christine » et « Eh teenager eh » en 1962), Karine et Rebecca (« Moi je dors avec Nounours » en 1964 que le fantaisiste français Sim va aussi enregistrer en 1967), Nicole Josy (« Tu n’es jamais le même » et « Hey toi » en 1966), Serge Davignac (« Si c’était à recommencer » en 1968 et « Viens je t’emmène » en 1969), Lucy Paule (« Sans toi mon amour » en 1972), Les Djambots (« Reviens danser » en 1974) ou encore Carlo Deman (« La valse du printemps » en 1983).
.

.

.
En 1966, il produit un disque 45-tours religieux de Luc Dominique (ex Soeur Sourire) destiné aux enfants et, dans les années 1970, un album où Soeur Sourire (qui a repris son nom) chante pour les petits. Parmi les autres artistes travaillant pour ou avec Jean Darlier, il y a aussi Lily Vincent, Eddy Pascal, Pol Somville, Vicky Vitt, Hector Delfosse, Bébé Suong, Eric Genty, Jean Narcy, Roland Thyssen, Lou Pascal, Jacky Noro, Marino Falco, etc. Au cours de sa vie professionnelle très remplie, Jean Darlier écrit aussi un livre dédié aux jeunes artistes : « Le parolier débutant (Apprenez à écrire une chanson) ». Au fil du temps également, les activités de Jean Darlier s’orientent vers l’édition musicale, la gestion d’une firme de disques et des occupations importantes au sein de la SABAM, la Société Belge des Auteurs et Compositeurs, mais aussi d’autres organisations internationales comme la CISAC (Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs) et le BIEM (Bureau International de l’Edition Mécanique) entre autres. Jean Darlier décède le 27 juillet 2006 alors qu’il est en vacances en Espagne à L’Escala. Après des funérailles célébrées au crématorium de Charleroi, l’urne cinéraire est déposée au colombarium du cimetière de Wauthier-Braine le 5 août 2006.
.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,