3 SEPTEMBRE

Isabelle Mayereau dans les années 1980

3 septembre 1947 : Naissance, à Bordeaux, de l’auteure, compositrice et interprète française Isabelle MAYEREAU. Née dans un milieu plutôt bourgeois, elle fabrique elle-même sa première guitare avec quelques bouts de bois et de la ficelle durant son enfance. Adolescente, elle apprend à jouer de cet instrument grâce à un professeur espagnol qui lui fait découvrir Paco Ibanez mais aussi Georges Brassens. Elle écrit et compose quelques chansons sans prétention. Car sa priorité va aux études de stylisme qu’elle a entreprises à 18 ans. Par la suite, elle pense que les chansons qu’elle compose pourraient profiter à des interprètes intéressés avant qu’on ne lui conseille de les chanter elle-même. A 30 ans, elle signe ainsi un premier contrat discographique et enregistre un 33 tours avec ses propres chansons. Ce premier opus attire un peu l’attention de certains programmateurs de radio et chroniqueurs musicaux, sans plus. En 1978, il lui est proposé de représenter la France avec la chanson « Tu m’écris » au Festival International de la Chanson Française de Spa (B). Elle y remporte le premier prix, ce qui lui permet de bénéficier d’une promotion importante sur les radios publiques de langue française (France, Belgique, Suisse, Canada) pour son deuxième album « Souffle en l’air ».

En 1979, Philippe Chatel lui demande de rejoindre les artistes qui vont enregistrer la première version sur disque de son conte musical « Emilie Jolie ». Elle y tient le rôle de la baleine de parapluie aux côtés de Georges Brassens, Henri Salvador, Robert Charlebois ou Sylvie Vartan. Avec d’excellentes chansons certes peu ou pas assez commerciales au goût de certains, Isabelle Mayereau ne va pas s’imposer par la suite comme une figure marquante de la chanson francophone malgré un univers doux et particulier. Jusqu’en 1987, elle enregistre encore cinq albums avant de faire une pause de dix ans pour revenir avec un huitième album intitulé « Juste une amertume » en 1997. Puis, elle attend encore douze ans pour l’opus suivant intitulé « Hors piste », un peu à l’image de ce qu’elle a toujours été. En 2010, Isabelle Mayereau est promue Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministre français de la Culture de l’époque Frédéric Mitterrand. Enfin, cadeau inespéré pour ses admirateurs de la première heure, ses neuf albums originaux sont réédités en CD dans un coffret intitulé « Parcours » en 2016.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,