Idole populaire de la Belgique francophone, le GRAND JOJO est mort à 85 ans

Le Grand Jojo en 2015

Le milieu festif de la Belgique francophone vient de perdre un ami ce mercredi 1er décembre 2021 : le chanteur et « amuseur public » Grand Jojo est décédé des suites d’une longue maladie à Bruxelles. Depuis le début des années 1970, l’artiste a fait danser et sourire des milliers de personnes même si, au départ, ses chansons étaient souvent empreintes de clichés qui « passeraient » difficilement de nos jours : « Le tango du Congo », « Le tango chinois », « Valencia », etc..
.
L’équipe nationale belge de football, ainsi que ses supporters, doivent aussi beaucoup à cet homme qui, depuis 1986, honorait chaque participation, ou presque, de la formation à la Coupe du Monde par une chanson exclusive. Le plus gros succès étant « E viva Mexico » en 1986. De « On a soif » à « Jules César », Le Grand Jojo a, l’air de rien, marqué de son empreinte toute une époque de la vie des francophones belges. Même si, au début, sous le nom de « Lange Jojo », traduction littérale de « Grand Jojo », il avait bien enregistré quelques disques à destination de la Flandre.
.
Pour en savoir plus sur la vie et la carrière de cet artiste, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,