13 JANVIER

 

Elsa Martinelli dans les années 1970

13 janvier 1935 : Naissance, à Grossetto en Toscane, de l’actrice italienne Elsa MARTINELLI. Pour en savoir plus sur les quelques chansons francophones enregistrées par cette personnalité, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.
.
**********
.
.
.
.

Richard Anthony en 1983 (c) Jean Eckian

13 janvier 1938 : Naissance, au Caire en Egypte, de l’interprète français Richard ANTHONY sous le véritable nom de Richard Btesh. Pour en savoir plus sur la vie de cet artiste et en connaître une brève biographie, veuillez CLIQUER ICI.

.
.
.
.
**********
.
.
.
.

En 1987

13 janvier 1961 : Naissance, à Paris, du chanteur français Robert FAREL. Son enfance se déroule dans la banlieue parisienne où il se passionne, dès l’adolescence, pour la musique punk. Mais il écoute aussi des chanteurs comme Jacques Dutronc, Serge Gainsbourg ou Boris Vian. Il a quinze ans lorsqu’on lui offre une batterie comme cadeau de Noël. Il apprend alors la guitare en autodidacte et, avec des copains, il crée de nombreux groupes musicaux dont le succès reste très local. Pourtant, au début des années 1980, il intègre le groupe « Mata Hari » qui se fait remarquer lors d’une soirée découverte organisée au club parisien « Rose Bonbon ». Cela lui permet de faire des rencontres dont celle du milieu rennais de la musique pop où se trouve un certain Etienne Daho. De fil en aiguille, les propositions de disques se multiplient mais c’est finalement seul qu’il enregistre un premier 45-tours de deux titres en 1986 : « Perdu sous l’Equateur » et « Les 400 coups ». Pour ces deux chansons, il a écrit les textes et composé, en partie, la musique. Ce travail d’auteur va intéresser Etienne Daho et, pour ce dernier, Robert Farel écrit le texte de l’un de ses grands succès en 1986 : « Duel au soleil ». L’année suivante, c’est à l’une de ses idoles que l’artiste va rendre hommage en reprenant la chanson « Les petits boudins » de Serge Gainsbourg interprétée initialement par Dominique Walter 20 ans plus tôt. La reprise produite par Etienne Daho est un énorme succès mais reste également, à ce jour, le seul de Robert Farel.
.

.
Le chanteur essaie ensuite de poursuivre sa carrière avec « Rue des mauvais garçons » (1988) et « Mauvaise journée pour les chacals » (1990). Mais un album enregistré à Bruxelles en 1990 ne voit pas le jour et l’artiste tombe petit à petit dans l’anonymat de tous ceux qui, au coeur des années 1980, ont été les interprètes d’un seul « tube ».
.
**********
.

13 janvier 1996 : Décès, à Paris, de l’actrice française Denise GREY à l’âge de 99 ans. Pour en savoir plus sur sa très brève incursion dans le domaine de la chanson francophone, veuillez CLIQUER ICI.

.
.
.
.

Ce contenu a été publié dans Ephémères rides, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.