10 NOVEMBRE

Ennio Morricone en 2012

10 novembre 1928 : Naissance, à Rome, du compositeur et chef d’orchestre italien Ennio MORRICONE. Pour en savoir plus sur les oeuvres de l’artiste qui ont pris place dans le domaine de la chanson francophone, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.
.
**********
.
.
.
.

10 novembre 2000 : Quinze jours après sa sortie commerciale, le nouvel album d’Henri Salvador intitulé « Chambre avec vue« , porté par la chanson « Jardin d’hiver » signée par Keren Ann et Benjamin Biolay, dépasse largement le seuil du disque d’or avec plus de 150.000 exemplaires vendus.
.

.
**********
.

Baloji

10 novembre 2008 : L’auteur-compositeur-interprète belge BALOJI reçoit le prix Rapsat-Lelièvre 2008 pour son album « Hôtel Impala ». Le prix lui est remis ce jour dans le cadre du Festival « Coup de cœur francophone » à Montréal. Le public québécois pourra apprécier Baloji sur scène le 13 novembre 2008 au Cabaret du Musée Juste pour rire à Montréal. « Hôtel Impala » est le premier album solo de l’ex-membre du groupe liégeois Starflam. Le rappeur d’origine congolaise livre ici, avec audace et pudeur, un album autobiographique qui frappe par son parcours éclaté. Sur fond de hip-hop, de soul, de reggae et d’afro-beat, il parle d’exil éternel mais aussi de ses racines. Ce n’est donc pas un hasard si l’album porte le nom de l’hôtel dirigé par son père durant son enfance. Maniant admirablement la langue française, Baloji raconte des histoires qui interpellent et s’entrechoquent. Le jury international lui décerne ce prix pour la cohérence de la réalisation, la richesse des arrangements avec l’intégration de cuivres et le naturel avec lequel il livre des textes percutants. Une mention spéciale a aussi été faite pour le savant mariage de la langue française et des différents styles musicaux dont celui avec le rythm’n’blues qui est particulièrement réussi. Le prix Rapsat-Lelièvre est attribué chaque année par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus de la Communauté francophone de Belgique et du Québec. Il a été décerné pour la première fois en 1984 à la suite d’une entente de coopération entre le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique. Il est administré conjointement par le ministère des Relations internationales, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec avec le Commissariat général aux relations internationales de la Communauté française de Belgique. Le Prix Rapsat-Lelièvre, du nom des grands artistes que furent dans leurs pays respectifs Sylvain Lelièvre et Pierre Rapsat, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française, à stimuler la production et la diffusion de disques francophones, à faire connaître leur production aux communautés du Québec et de Wallonie-Bruxelles et à favoriser les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles dans le domaine de la création chantée. Le prix est remis chaque année, en alternance, aux artistes québécois, dans le cadre des Francofolies de Spa et aux artistes de Wallonie-Bruxelles au festival « Coup de coeur francophone » de Montréal. En 2007, Pierre Lapointe a reçu cette récompense pour « La Forêt des mal-aimés » et, en 2006, le Belge Jeronimo l’a méritée pour son album « 12 h 33 ».
.

.
**********
.

Christian Adam en 2006

10 novembre 2014 : Décès, à Warneton, de l’auteur-compositeur-interprète belge Christian ADAM à l’âge de 69 ans. Pour en savoir plus sur la vie et les activités artistiques de ce chanteur, veuillez CLIQUER ICI.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,