Plus de découvertes gratuites aux Francofolies de Spa 2014

Ce qui était frappant lorsque l’on débarquait aux Francofolies de Spa en 2013, c’était la multiplicité des scènes et des podiums. Certes, il n’y avait plus d’espaces intérieurs comme ceux prévus les années précédentes au Casino (Petit théâtre et Salon Bleu) mais il y avait de nouveaux lieux qui avaient vu le jour à différents endroits de la cité. Avec notamment le jardin des Francos qui a permis d’accueillir, avec succès, les prestations des candidats au concours Franc’off ou de l’opération « Du haut des airs » et des concerts remarquables comme ceux de Natasha St-Pier, Maissiat, Giedré, Vincent Delbushaye ou encore Hay Babies et Caïman Fu.
Pour cette édition 2014, les modifications sont, à nouveau nombreuses.
.
DEUX POLES D’ATTRACTION
A la lecture du programme des concerts, il se dégage, de la part des organisateurs, une volonté évidente de « resserrer » les concerts payants en deux endroits bien précis : le parc Francofou et la Place de l’Hôtel de Ville avec la Scène Rapsat.
La première surprise d’envergure concerne d’ailleurs ce dernier lieu qui ne sera fonctionnel que trois jours sur les six du festival. La grande scène des Francofolies accueillera en effet Stromae, seul, le mercredi 16 puis M et Julien Doré avec Hooverphonic le vendredi 18 et, enfin déjà, Patrick Bruel avec Noa Moon et M’Michèle le samedi 19. Contrairement à la tradition qui semblait s’être bien installée, il n’y aura donc pas, cette année, d’émouvant rassemblement final sur la scène Rapsat le dernier soir des Francos.
Du fait de la vacance de la grande scène, certains artistes de renom ont été programmés dans le parc francofou au risque de s’y sentir (trop) à l’étroit : ce sera le cas, à notre avis, de Gaetan Roussel, Joyce Jonathan et Renan Luce (le 17); de Grand Corps Malade et Girls in Hawaii (le 18); de Sttellla et de BB Brunes (le 19), d’Emmanuel Moire et de Suarez (le 20), de Bernard Lavilliers et de Bastian Baker (le 21). Autant d’artistes qui se seraient très bien comportés devant le public fourni de la place de l’hôtel de ville.
LES DECOUVERTES GRATUITES EN « VITRINE »     
L’autre surprise de cette édition 2014 est la volonté de faire place aux découvertes grâce à un élargissement du concept des « Bars en folie » qui deviennent désormais « les Vitrines des Francos ». Dans ce nouveau contexte, sept lieux vont permettre à de jeunes artistes de se faire apprécier plusieurs fois gratuitement par le public francofou : Petit théâtre du Casino (un retour !), Village acadien (là où se trouvait jadis le « carrefour des talents »), Centre Jeunes, Radisson Blu Balmoral, le Grand Maur, le café de l’Europe et la brasserie des Thermes.
Sont ainsi notamment prévus à l’affiche de ces « Vitrines » : Benjamin Schoos (B), Mathieu Clobert (B), Caroline Savoie (Acadienne vue récemment comme candidate dans l’émission « The Voice France »), Olivier Juprelle (B), Tricia Foster (QC), Juliane Chleide (B), Montparnasse (F), Klô Pelgag (CDN), Scylla (B), Mathieu Lippé (QC), etc.
.
ENCORE DU NEUF
Les deux dernières nouveautés de cette édition 2014 des Francofolies de Spa concernent le concours Franc’Off dont le jury sera, cette année, présidé par Cali. Enfin, le 1er prix du concours portera désormais le nom de Jean-Louis Foulquier, le fondateur des Francofolies (à La Rochelle en France pour la première) disparu il y a quelques mois.
Toutes les infos supplémentaires à propos de l’édition 2014 du festival peuvent être obtenues sur le site internet des Francofolies de Spa.
.
.
.