Après le blog « Si ça vous chante », FRED HIDALGO crée son site

Fred Hidalgo - Photo (c) M. Hidalgo

Depuis des années, sur son blog judicieusement appelé « Si ça vous chante », Fred Hidalgo vous invite régulièrement à partager ses réflexions sur la place de la chanson francophone dans notre monde contemporain. Le fondateur du défunt magazine « Chorus » a décidé de franchir une étape supplémentaire en ce mois de septembre 2013 : il vient de créer son site internet personnel auquel vous pouvez directement accéder en CLIQUANT ICI.

L’ami Fred, qui vient de publier un livre sur Jacques Brel (« L’aventure commence à l’aurore »), profite du 35e anniversaire de la disparition de l’artiste belge pour nous le présenter sur ce nouveau site qui plaira assurément à tous les amateurs de la chanson francophone. A partir de la page d’accueil, vous pourrez découvrir divers chapitres et un lien vous renvoyant directement vers le blog du journaliste : « Si ça vous chante ».

Fred Hidalgo en quelques lignes

Pour rappel, journaliste et éditeur français passionné de chanson francophone, Fred Hidalgo a créé en 1980 le magazine mensuel « Paroles et Musique » qui, très vite, a trouvé sa place auprès des amateurs de chanson. Douze ans plus tard, cette première grande aventure dans la presse musicale va se poursuivre avec le magazine « Chorus » sous-titré « Les cahiers de la chanson ».

Mais la carrière journalistique de Fred a commencé beaucoup plus tôt et dans d’autres secteurs. On peut même dire que le premier fait marquant pour lui fut sa rencontre avec Frédéric Dard après qu’il lui ait écrit à l’âge de 16 ans. En effet, cette rencontre déboucha sur la création d’un bulletin d’information intitulé « Le Petit San-Antonien ». En toute logique, Fred Hidalgo sera diplômé en journalisme en 1971 et entamera très vite sa carrière professionnelle à « L’Action Républicaine » de Dreux. Effectuant ensuite son service national à l’Agence Gabonaise de Presse pendant 2 ans, il restera dans ce pays où il crée avec son épouse Mauricette le premier journal – d’abord hebdomadaire puis quotidien – du pays : « L’Union » en 1974. Cette expérience africaine va se poursuivre à Djibouti avec la refonte de l’hebdomadaire « Le Réveil de Djibouti » à la fin des années 1970. En 1980, il rentre en France et lance, toujours avec son épouse, un magazine consacré à la chanson francophone : « Paroles et Musique » voit le jour. En 1982, Fred Hidalgo se voit nommé directeur de la Musique et de la Danse au ministère de la Culture français. Il est aussi membre de la Commission consultative nationale pour la chanson et les variétés présidée par Charles Trenet. Cette commission a pour but d’émettre des propositions visant à mieux rendre compte de la réalité de la chanson française dans l’audiovisuel. Elle doit aussi contribuer à la définition d’une politique nationale pour la chanson et les variétés. Fred sera directeur-rédacteur en chef de « Paroles et Musique » jusqu’en avril 1990. Le magazine disparaîtra alors après un rapprochement avec « L’Événement du Jeudi ». Parallèlement à ces occupations, Fred Hidalgo publie des biographies et des livres sur la chanson française. Il dirige aussi la série « Poésie et chansons » chez Seghers. Fin septembre 1992, Mauricette et Fred donnent naissance à la revue trimestrielle « Chorus » sous-titrée « les cahiers de la chanson ». Ce magazine ne ressemble à aucun autre. Il est luxueux et coûteux certes mais il ne sort que tous les 3 mois et peut se ranger dans une bibliothèque : c’est un véritable livre à part entière, la « bible » que tout passionné de chanson française se doit de posséder. Pendant près de 20 ans, « Chorus » va prendre une place qu’aucun autre magazine n’occupera jamais : celle d’un découvreur de talents et d’un supporter des valeurs les plus sûres de la vraie chanson française. Malheureusement, avec l’air du temps, internet, un certain désintérêt du public pour la chanson et l’avènement d’une certaine presse gratuite, les difficultés vont s’accroître au point d’avoir raison de « Chorus » durant l’été 2009. Tout le milieu de la chanson va se mobiliser pour essayer de sauver la cause mais rien n’y fera. Depuis, Fred Hidalgo a rebondi en exploitant la technologie nouvelle du blog, puis maintenant du site, sur le net. Pour « honorer leur parcours, action et engagement au service de la Culture française », Fred et Mauricette Hidalgo ont été faits chevaliers dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Arts et des Lettres le 29 septembre 2010. C’est Jean-Michel Boris, directeur artistique de l’Olympia pendant plus de 40 ans, qui leur a remis leurs insignes de chevaliers au théâtre parisien des Trois Baudets : un endroit extrêmement symbolique.