Deuxième saison pour Fugain

Michel Fugain poursuit aujourd’hui son projet entamé au printemps. Il s’agit de s’obliger à enregistrer six chansons par saison. « Bon an mal an » (c’est le nom qu’il a donné au concept), 24 nouvelles chansons devront ainsi avoir vu le jour en 2011.
Force est de reconnaître que, malgré d’évidentes qualités de mélodistes qui ne sont plus à démontrer, l’artiste originaire de Grenoble n’a pas réussi à imposer son opus printanier. Même si un titre comme « Ceux qui s’aiment » aurait pu prétendre à une meilleure carrière. Et même, aussi, si une chanson comme « Est-ce ainsi ? » rappelait la mélodie de « Si différente » de sa copine Maurane.
Nous voici donc le 21 juin et, avec ce jour, voici « l’été », le deuxième album millésimé 2011 de Fugain. Il faut bien constater que la thématique estivale ne transpire pas vraiment de la galette numérique qui compte à nouveau six titres de l’artiste.
« Funambule » est une bonne intro qui précède un chef d’oeuvre digne des autres grandes chansons « à réfléchir » composées jadis par notre homme : « Un enfant ». Se rapprochant, dans le thème, de « Ne m’oublie pas » (enregistrée en 1993 déjà), le texte évoque, avec une certaine ironie, la condition des « enfants-soldats » qui est, hélas, toujours d’actualité.
« T’es où ? » est un texte très drôle sur la « pseudo hyper communication » de notre époque et « On danse » (« sur un volcan prêt à rugir… ») est une vraie mélodie d’été avec guitare, piano, bandonéon et ambiance rumba. Quand au dernier titre de l’opus, très léger et dansant, il est vraiment estival : « Y’a tout qui change ».
Un des derniers albums de Fugain s’intitulait « Bravo et merci ». Voilà une expression qui correspond toujours bien à cet artiste qui compte 45 ans de « métier ». « Bravo et merci », cher Michel, de parvenir toujours à composer (et écrire) des chansons qui ne laissent pas indifférent. Et tant pis si certaines d’entre elles n’ont peut-être plus la force que l’on pourrait en attendre : l’album est agréable et nous promet sûrement encore de belles choses pour le 21 septembre et le 21 décembre.