Canicule pour le début des Francofolies de Spa 2014

Mathieu Lippé sur la scène acadienne ce 17 juillet (c) Passion Chanson

Les Francofolies de l’an 2013 ont laissé un souvenir inoubliable dû à la chaleur qui a marqué les derniers jours du festival. Et voilà que le programme 2014 a commencé sous le même soleil de plomb. Comme s’il n’y avait pas eu de trêve entre les deux éditions.

Pourtant, si le climat n’a pas changé, il n’en est pas de même pour les sites du festival. En effet, après une soirée d’ouverture délirante avec le concert exceptionnel de Stromae sur la scène Rapsat, la première vraie journée des Francofolies spadoises s’est déroulée sans concert prévu sur la grande scène. Les spectacles proposés le furent donc, en majorité, dans le parc francofou et, pour le reste, dans le nouvel espace dit « village acadien ». Ce dernier endroit accueille cette année, chaque jour dès 13 heures, les artistes concourrant pour le Franc’Off et  les jeunes chanteurs francophones de l’opération « Du haut des airs ». Ce jeudi 17 juillet 2014, il y a aussi eu le Québécois Mathieu Lippé, les Acadiens des « Hotesses d’Hilaire » et, pour terminer le groupe belge « Kaptain Oats ». On retiendra la prestation assez déjantée de Mathieu Lippé qui, s’accompagnant à la guitare, a livré un set où le texte et l’humour étaient omniprésents. On décernera une mention très particulière au groupe « Les hôtesses d’Hilaire » dont le chanteur, héros charismatique barbu, a proposé une époustouflante démonstration de rock francophone à la fois actuel et « vintage ».
Dans le parc, il y avait dès 14 heures les intéressants musiciens de « La Maison Tellier », la frêle Joyce Jonathan et, aussi, parmi les francophones de l’affiche, le talentueux Renan Luce.
Et puis, dans le merveilleux petit théâtre du casino, sous-utilisé cette année, on a pu applaudir, entre autres, le Belge Olivier Juprelle qui y présentait son nouvel album avec des chansons teintées de rythmes et de ballades rock.
.
.
.

Tags: , , , , , , ,

 Page 4 of 4 « 1  2  3  4