3 DECEMBRE

3 décembre 1911 : Naissance, à Milan, du compositeur et chef d’orchestre italien Nino ROTA. Il est surtout célèbre pour avoir composé bon nombre des musiques de films du réalisateur italien Federico Fellini: Armarcord, La Strada, Casanova, etc. Il a aussi composé quatre symphonies, onze opéras, neuf concertos ainsi que de la musique de chambre. En 1972, Nino Rota a signé la musique du film « Le parrain » (« The godfather ») dont le thème principal, « Speak softly love », a été chanté par des centaines d’interprètes dans le monde. Cette chanson a été adaptée en français pour devenir « Parle plus bas » et a obtenu un grand succès dans les versions de Dalida ou de Tino Rossi notamment. Nino Rota est décédé le 10 avril 1979 à Rome.

.
**********
.

En 2018 – Photo (c) Charlotte Abramov et Serge Van Laeken

3 décembre 1995 : Naissance, à Uccle (Bruxelles) de la chanteuse belge ANGELE de son vrai nom Angèle Joséphine Aimée Van Laeken. Fille du chanteur Marka et de la comédienne Laurence Bibot, elle est la sœur du rappeur Roméo Elvis. C’est à Linkebeek, dans la banlieue de Bruxelles, qu’elle passe son enfance durant laquelle son père l’encourage à apprendre à jouer du piano. Mais il lui faut d’abord suivre les cours de l’école primaire avant de rejoindre un établissement où elle choisit des options artistiques lui correspondant mieux. Par la suite, Angèle s’intéresse au jazz, s’inscrit dans une école spécialisée dans le genre et finit par rejoindre le groupe des musiciens de son père. Au sortir de l’adolescence, elle commence à composer ses premiers morceaux et pense sérieusement à entamer un parcours de chanteuse. C’est ainsi qu’elle donne ses premiers concerts dans des cafés de Bruxelles. En 2016, elle alimente les réseaux sociaux et son compte Instagram avec des vidéos de textes et chansons humoristiques. Mais elle est touchante aussi lorsqu’elle interprète avec émotion « Bruxelles », le succès de Dick Annegarn. De plus en plus remarquée par les professionnels du secteur, elle assure quelques premières parties lors de concerts des artistes Ibeyi ou Damso. Et, enfin, en 2017, elle franchit le pas de l’enregistrement d’un premier titre : « La loi de Murphy ». Soutenue par un clip réalisé par la photographe belge Charlotte Abramow, la chanson devient un énorme succès sur YouTube avant de déferler sur toutes les radios de la francophonie.

Un second titre est commercialisé par la chanteuse en 2018 et la popularité de l’artsite s’amplifie encore avec « Je veux tes yeux ». Elle lui permet de se retrouver à l’affiche du Trianon à Paris où elle se produit en mai 2018. Elle y effectue une interprétation particulière de « Victime de la mode », succès de MC Solaar qui vient la rejoindre sur scène : suite logique pour celui dont un autre titre-phare, « Caroline », avait, à l’époque, été repris sur disque par Marka, le papa d’Angèle ! L’été 2018 est celui de tous les festivals pour Angèle : Les Ardentes de Liège (B), Dour (B), Rock Werchter (B) ou encore le festival des Vieilles Charrues (F). C’est l’occasion pour l’artiste de dévoiler un troisième disque, « La Thune », et d’annoncer la sortie de son premier album intitulé « Brol ». Un opus qui est commercialisé en octobre 2018 et qui est lancé par la chanson « Tout oublier » qu’elle interprète avec son frère : le désormais célèbre rappeur Roméo Elvis. La promotion de l’album l’amène sur les plateaux des émssions de télé françaises les plus courues : « Taratata » de Nagui, « Vivement dimanche » de Michel Drucker ou encore « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier. Poursuivant sur sa lancée triomphale et écrivant des textes en s’inspirant des situations qui l’entourent, elle fait de la chanson « Balance ton quoi » son tube suivant en mai 2019. Au début du mois de septembre, les chiffres sont éloquents : l’album « Brol » s’est écoulé à 500.000 exemplaires en moins d’un an. Une nouvelle édition de ce disque, appelé « Brol la suite », est alors commercialisée en novembre avec sept titres inédits ajoutés à la liste des chansons initialement parues en 2018.
.

.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,