Les Francofolies de Spa (B) accueilleront bien SOPRANO en 2021 !

Soprano au BW Festival de Tubize en 2015 (c) Lepoivre Bryan

Soprano était incontestablement l’une des têtes d’affiche du programme 2020 très attendue par la frange la plus jeune du public francofou de Spa. Mais la pandémie du coronavirus covid-19 est passée par là et le festival, prévu du 17 au 20 juillet 2020, a dû être annulé.
.
Il tenait donc à coeur pour les organisateurs de pouvoir programmer à nouveau le concert de Soprano pour l’édition 2021 des Francofolies de Spa. Et c’est avec une grande satisfaction qu’ils ont obtenu gain de cause pour proposer une nouvelle date : celle du jeudi 22 juillet 2021.
.
Dans la foulée, l’équipe du festival spadois a précisé que Suarez, Glauque et Yuzmv feraient aussi partie du programme de la même journée.
.
En pratique
.
Les billets de l’édition 2020 restent valables pour celle de 2021 et ce tant pour les abonnements que pour les tickets d’un jour. Des échanges de tickets d’un jour pour un autre jour et des reports à 2022 sont également envisageables. En vue d’aider financièrement l’équipe organisatrice des Francofolies de Spa, les échanges et reports sont absolument privilégiés mais, dans des circonstances exceptionnelles, des remboursements seront possibles mais à certaines conditions et au cas par cas.
.
Toutes ces informations pratiques peuvent être obtenues sur le site web des Francofolies de Spa en cliquant ICI.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Belgique : tous les festivals sont annulés jusqu’au 1er septembre 2020

(c) Passion Chanson

Dès les nouvelles mesures de précaution pour lutter contre le coronavirus covid-19 annoncées le mercredi 15 avril 2020 par la première ministre belge Sophie Wilmès, on a su que tous les festivals et manifestations de masse seraient interdites en Belgique jusqu’au 31 août inclus.
.
En ce qui concerne les festivals accueillant des artistes francophones, voici donc, notamment, ceux qui sont annulés :
* le festival Lasemo (à Enghien du 9 au 12 juillet 2020 avec Vanessa Paradis, Les Cowboys Fringants, LEJ, La Rue Kétanou, Boulevard des Airs, Claire Laffut, Hippocampe Fou, Cédric Gervy, les Déménageurs, etc.),
Francofolies de Spa (du 17 au 20 juillet 2020 avec Mika, Tim Dup, Soprano, Black M, Suarez, Christophe Maé, Marc Lavoine, Saule, Cali, -M-, Vanessa Paradis, Stephan Eicher, Pomme, etc.),
* Esperanzah (à Floreffe du 31 juillet au 2 août 2020 avec Catherine Ringer, Philippe Katerine, Oxmo Puccino, Yseult, etc.),
* le Ronquières Festival (les 1er et 2 août 2020 avec Pomme, Dionysos, Roméo Elvis, -M-, etc.),
* le Brussels Summer Festival (du 19 au 23 août 2020 avec Odezenne, Henri Dès & Ze Grands Gamins, etc.),
* les Solidarités (à Namur du 28 au 30 août 2020 avec Arcadian, Bagarre, François Hadji-Lazaro, Gauvain Sers, Jean-Louis Aubert, La Grande Sophie, les Innocents, Lomepal, Oldelaf, Suzane, Tim Dup, Tryo, Yannick Noah, etc.),
* Scène-sur-Sambre (à l’abbaye d’Aulne, Gozée, du 28 au 30 août 2020 avec Caravan Palace, Suzane, etc.).
.
Les organisateurs de certains de ces festivals ont toutefois déjà décidé des dates de report en 2021. C’est le cas pour :
* Lasemo : 9, 10 et 11 juillet 2021 (www.lasemo.be)
Francofolies de Spa : du 22 au 25 juillet 2021 (www.francofolies.be)
* Esperanzah : du 30 juillet au 1er août 2021 (www.esperanzah.be)
* Brussels Summer Festival : du 18 au 22 août 2021 (www.bsf.be)
* Les Solidarités : 27, 28 et 29 août 2021 (www.lessolidarites.be)
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les Francofolies de Spa (B) elles-aussi annulées en raison du coronavirus

C’était un secret de polichinelle depuis quelques jours même si ses organisateurs tenaient le silence : les mesures de confinement appliquées en Belgique suite à la pandémie du coronavirus covid-19 devraient sans doute avoir raison des Francofolies de Spa (B) en juillet 2020.
Et, cette fois, le doute n’est plus permis puisque la décision est tombée : aucun événement culturel ne pourra être organisé avant le 31 août 2020 en Belgique.
Ce qui signifie donc bien l’annulation pure et simple des Francofolies de Spa qui devaient se tenir du 17 au 20 juillet 2020. La ville thermale sera donc privée des concerts d’artistes comme Mika, Tim Dup, Soprano, Black M, Suarez, Fally Ipupa, Glauque, Yuzmv, Christophe Maé, Marc Lavoine, Saule, Cali, -M-, Vanessa Paradis, Stephan Eicher, Pomme, etc.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les Francofolies de La Rochelle (F) n’auront pas lieu en 2020

En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19 et suite aux mesures décrétées par la France ce 13 avril 2020, les organisateurs des Francofolies de La Rochelle (F) se voient contraints d’annuler l’édition 2020 de leur festival qui devait se tenir du 10 au 14 juillet. Avec un public évalué à  150.000 personnes en 2019, les Francofolies devaient, notamment accueillir en 2020 des artistes comme Mika, Nekfeu, Jean-Louis Aubert, Alain Souchon, Dadju, Saez, M. Pokora, Roméo Elvis, Catherine Ringer, Claudio Capéo, Philippe Katerine, Marc Lavoine, Laurent Voulzy, Stephan Eicher, Vincent Delerm, Keren Ann, Izia, Pomme, Jeanne Cherhal, Nicoletta, Salvatore Adamo, Louis Chédid, Suzane, Tim Dup et Cyril Mokaiesh notamment. La 36e édition est reportée aux mêmes dates en 2021.
.
Les Francofolies de Montréal (Québéc, Canada) se tenant en juin ont déjà été annulées depuis un moment. Quant à la tenue des Francofolies de Spa (B) qui devraient avoir lieu du 17 au 20 juillet 2020, elle dépendait, notamment, du maintien de celles de La Rochelle compte tenu des artistes présents au cours des deux manifestations amies. Il semble donc, désormais, que l’on s’achemine vers une annulation probable du festival belge également. A moins qu’une version nouvelle et inventive de l’édition 2020 (consacrée aux artistes locaux et nationaux) ne soit éventuellement envisagée en tenant compte des mesures de confinement toujours appliquées…
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Annulation des Francofolies de Montréal : qu’en sera-t-il des festivals européens de l’été 2020 ?

.
Plus le temps passe et plus les pays européens n’en finissent pas de prolonger les mesures de confinement pour éviter toute propagation (supplémentaire) du coronavirus Covid-19.

.
En ce 10 avril 2020, la question de l’organisation des festivals musicaux de l’été 2020 devient de plus en plus présente dans les esprits malgré une volonté évidente de tous les organisateurs de vouloir conjurer le mauvais sort en retardant le plus possible l’annonce d’une éventuelle annulation. Le déni de la situation sanitaire n’y fera malheureusement pas grand chose et force est de reconnaître que l’annulation des festivals sera sans doute communiquée au cas par cas d’ici quelques jours.
.
Comment, en effet, imaginer que des milliers de personnes se déplacent et se retrouvent en des lieux de festivités alors que toute l’Europe, et le monde, ne seront pas totalement « sortis » de la pandémie qui nous touche ? Comment, aussi, imaginer l’encadrement de ces manifestations par des services de secours et de sécurité qui seront à peine sortis d’une période exceptionnellement très contraignante et fatigante ?
.
Pour les festivals francophones tels que les Francofolies de Montréal initialement proposées du 12 au 20 juin 2020, c’est déjà terminé : l’annonce de l’annulation a été communiquée il y a peu. Et il en est de même pour le Festival d’Eté de Québec prévu en juillet 2020. Alors, pour les Francofolies de La Rochelle (F) et Spa (B) en juillet, peut-on, déjà, imaginer le voyage de dizaines, voire de centaines, de personnes d’un continent à l’autre ? On sait que les sites français et belges font la part belle aux artistes canadiens francophones. Cela peut-il franchement encore être envisagé à la lueur des informations dont on dispose actuellement sur l’évolution de la situation sanitaire ? Rien n’est moins sûr.
.
Il en est évidemment de même pour les festivals qui accueillent artistes et groupes anglo-saxons en provenance de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis quand on connaît l’évolution de la propagation du virus dans ces pays aussi.
.
Est-il encore possible aussi, pour les équipes mettant en place les tournées d’artistes d’organiser celles-ci confortablement pour pouvoir les présenter au public au cours de l’été 2020 ? Si cela s’avère réalisable un jour proche, cela pourrait peut-être se traduire par une précipitation qui ne devrait pas être un gage évident de qualité pour les spectacles présentés.
.
Clairement, à la date d’aujourd’hui, 10 avril 2020, il semble donc de plus en plus irréaliste, voire même dangereux, de commencer à imaginer le maintien de l’organisation de ces festivals très populaires et populeux.
.
Et ce n’en déplaise à ceux qui pensent que cela coûtera cher voire même très cher. Pour l’économie et les finances surtout. Pour la culture beaucoup moins, il faut bien l’avouer, quand on connaît les objectifs de certains de ces festivals. Et pour la santé de milliers de festivaliers ?
.
Le festival de musique jazz et folk « Brosella » qui devait se tenir en juillet 2020 à Bruxelles vient d’être l’un des premiers à annoncer son annulation. D’autres vont sans doute suivre…
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Francofolies de Spa 2020 : M, Black M, Soprano, Cali, Lavoine, Maé, Mika, Paradis, Eicher, etc

Le programme 2020 des Francofolies de Spa, qui se tiendront du 17 au 20 juillet, est en phase de réalisation et quelques noms d’artistes présents ont déjà été révélés. Voici l’affiche provisoire arrêtée au 16 mars 2020 (les artistes ne s’exprimant pas du tout en français se trouvent entre parenthèses) :

• Vendredi 17 juillet : Mika, Tim Dup, (Loic Nottet, Hooverphonic, Roscoe, Aprile, Alex Lucas)…

• Samedi 18 juillet : Soprano, Black M, Suarez, Fally Ipupa, Glauque, Yuzmv…

• Dimanche 19 juillet : Christophe Maé, Marc Lavoine, Saule, Cali, (Typh Barrow, Ykons)…

• Lundi 20 juillet : M, Vanessa Paradis, Stephan Eicher, Pomme, (Sharko, Balthazar, Blanche)…
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La chanson belge une nouvelle fois en deuil : Marc MORGAN s’en est allé à 57 ans

Marc Morgan en 2011 – Photo (c) Eddy Berthier

Après le décès, il y a a peu, du chanteur Art Sullivan, vedette de la chanson de variétés des années 1970, c’est un autre artiste belge issu, lui, de la mouvance pop rock des années 1980 et 1990, qui nous a quittés. L’auteur, compositeur et interprète Marc MORGAN est en effet décédé inopinément ce vendredi 10 janvier 2020.
.
Né le 30 avril 1962 à Huy sous l’identité de Marc Wathieu, il suit des études de graphisme mais se passionne très tôt pour la musique qu’il apprend en autodidacte.  Dès 1979, il forme avec son frère le groupe « Objectif lune ». Puis il suit les cours de l’Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège et devient graphiste. Il rejoint ensuite la formation des « Révérends du Prince Albert » qui s’apparente plus à un groupe de bals populaires qu’à une vraie bande de rockers. Avec eux, il va enregistrer un album en 1982 (« Ah ! quel massacre »), connaître quelques succès radiophoniques en Belgique et participer à des podiums gratuits comme celui proposé à Hérinnes dans le cadre du Tour du Hainaut Occidental cycliste. Le répertoire du groupe est principalement constitué de reprises de titres des années 1960 comme « Baby tu me rends fou ». Dans la vidéo ci-dessous, on retrouve le groupe dans l’émission « Graffiti » de la télévision belge publique RTBF présentée par Terry Focant. Marc Morgan est l’un des deux chanteurs en costume. C’est celui qui n’est pas barbu et qui porte des lunettes et qui se fait alors appeler Marc Donald. A la fin de la séquence, on reconnaît furtivement l’une des stars de la radio rock belge « Classic 21 »:  Jacques de Pierpont dit « Ponpon ».

Quelques années plus tard, Marc se lance dans une autre aventure musicale qui lui colle mieux à la peau et il fonde « Les Tricheurs ». Ces derniers connaissent un bon succès en Belgique grâce à leurs 45 tours comme « Le jour J » et ils enregistrent un album, « Tendez vos lèvres », en 1989. L’opus a les faveurs de nombreuses émissions de radio comme celle, en Belgique, du regretté Philippe Gauthier sur la chaîne Radio 2 de la RTBF : « Perfecto ». Mais le succès escompté n’est pas au rendez-vous et, en 1992, le groupe se dissout.

A ce moment, Marc réalise avec Rudy Léonet, producteur de radio belge qui sera à l’origine plus tard de la chaîne Pure FM (RTBF), un projet musical qui a pour nom « La Variété » et qui enregistre quelques titres sur un CD. Puis, Marc décide de s’installer à Paris et d’enfin vivre de la chanson en solo. Avec l’aide d’Yves Bigot, alors patron du nouveau label Fnac Musique, il commercialise un album sous le pseudonyme de Marc Morgan: « Un cygne sur l’Orénoque » sort en 1993. L’album est littéralement propulsé par un titre qui envahit les ondes: « Notre mystère nos retrouvailles ». Ce succès sera suivi d’une série de concerts un peu partout dans la francophonie ainsi que de participations aux grands festivals comme les Francofolies ou le Festival d’été de Québec entre autres. Le 22 janvier 1994, il est l’invité de Nagui dans l’émission « Taratata » sur France 2.

En 1996, Marc Morgan publie un deuxième album dont le succès est moindre malgré des titres forts comme « Au train où vont les choses ».

L’opportunité se présente alors pour Marc d’écrire quelques chansons pour Jeff Bodart mais aussi pour Dick Rivers ou Sylvie Vartan. Il interprète d’ailleurs la chanson « Je n’aurai pas le temps » de Michel Fugain en duo avec Sylvie Vartan dans l’émission « Taratata » de Nagui le 16 octobre 1996 sur France 2. Et il assure notamment la première partie du groupe Indochine à la Cigale à Paris. Marc Morgan marque alors une première pause qu’il interrompt pour interpréter une chanson écrite par un jeune garçon (« Le héros c’est moi »), Sylvain, à l’occasion de la sortie d’un disque intitulé « Si ça nous chante » en 1999. Les chansons de ce disque vendu au profit de l’Association Belge de Lutte contre la Mucoviscidose, dont les textes sont tous  écrits par des enfants et des ados, sont également interprétées par divers artistes belges comme Salvatore Adamo, Marka, Alec Mansion, Mousta, Jo Lemaire, Jean-Louis Daulne ou Lou & the Hollywood Bananas notamment.

C’est en 2001 que paraît l’album suivant pour Marc Morgan: « Les parallèles se rejoignent ». Mais la France semble l’avoir oublié et les professionnels belges lui réservent un accueil poli. La promotion de cet album lui permet toutefois de participer à quelques émissions de radio comme « Chantons Français », sur Fréquence Wallonie, une chaîne de la radio publique francophone belge RTBF, en direct du village de Noël de Liège où il est d’ailleurs intronisé citoyen d’honneur.

En 2002, l’artiste se place en retrait de la musique et revient à l’enseignement de l’art graphique à l’Ecole de Recherche Graphique (ERG) de Bruxelles. Mais, même isolé du monde musical, Marc Morgan est toujours à la recherche de nouvelles sensations artistiques et, en 2007, il participe au groupe Phantom monté par Miam Monster Miam (Benjamin Schoos) et Jacques Duvall. C’est donc fort logiquement qu’en 2011, il reprend le chemin des studios pour réaliser, à Berlin, un nouvel opus qui a pour titre « Beaucoup vite loin ». Cet album, celui de Marc Morgan et les Obstacles, est, à nouveau, bien accueilli par la critique et les professionnels mais il n’accomplit pas le parcours attendu auprès du public.

Le voyage musical des Wathieu se poursuit: le fils de Marc, Maxime, est mixeur, preneur de son et guitariste tandis que sa fille, Juliette, s’est lancée dans la chanson pop électro francophone avec brio sous le pseudo de Mademoiselle Nineteen. En 2013, avec Benjamin Schoos et Pascal Schyns, Marc fonde Freaksville Publishing, une société belge de production et d’édition musicale. Et puis, il rejoint l’équipe d’une webradio bruxelloise créée par Benjamin Schoos: Radio Rectangle. Il y réalise l’habillage sonore et produit l’émission « Hobby » consacrée à la chanson en français. Ce sont les dernières nouvelles que nous avons reçues de Marc avant celles, tragiques, de ce vendredi 10 janvier 2020.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Francofolies de Spa 2019 : le Franc’Off fête sa 25e édition !

Réservé aux Belges, le concours Franc’Off, organisé dans le cadre des Francofolies de Spa, en sera à sa 25e édition en juillet 2019. Il a déjà révélé des artistes comme Eté 67, Balimurphy, Stéphanie Blanchoud, Orféo, Larko, Roscoe, Dalton Télégramme, Aprile, Les R’Tardataires, Fantøme, Rive, Arden ou encore Atome.
.
Cette année, neuf nouveaux groupes et artistes se produiront en alternance sur deux scènes du festival et tenteront de séduire le public et, surtout, le jury composé de professionnels belges et étrangers.
.
Les candidats peuvent convoiter de nombreux prix parmi les diverses récompenses offertes par les partenaires du concours : Fédération Wallonie- Bruxelles, Sabam for Culture, Team 4 Action, Ça Balance, Les Francosessions, PlayRight+, Les Deux Ours, l’OpenStream Festival, FrancoFaune, l’Inc’Rock, etc.
.
Et pour fêter dignement cette 25e édition, le jury sera cette année chapeauté par deux co-présidents: Saule et Tim Dup. Deux artistes que le festival a toujours soutenu et qu’il est heureux d’accueillir durant les quatre jours.
.
Les artistes programmés pour cette édition 2019 sur la scène Sabam for Culture:
.
Jeudi 18 juillet : FRANCOIS BIJOU (Scène Sabam for Culture à 13h00), ANTOINE ARMEDAN (Scène du Parc à 14h00), ARTY LEISO (Scène Sabam for Culture à 15h00).
.
Vendredi 19 juillet : MELANIE ISAAC (Scène Sabam for Culture à 13h00), KALINE (Scène du Parc à 14h00), AMBIANCE NEFASTE (Scène Sabam for Culture à 15h00).
.
Samedi 20 juillet : DEBORAH BIVER (Scène Sabam for Culture à 13h00), TIBIDI (Scène du Parc à 14h00), TURQUOISE (Scène Sabam for Culture à 15h00).
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Francofolies de Spa 2018 : les derniers noms et Francos Juniors sont connus

Alors que les organisateurs ont communiqué sur les bracelets électroniques qui donneront accès au nouveau site unique des Francofolies de Spa ainsi qu’aux différents stands de boissons et de nourriture, quelques noms d’artistes sont venus compléter l’affiche que l’on connaissait déjà.

Parmi eux, il y a ceux qui se produiront sur une nouvelle scène de découvertes, la Playright + (en français dans le texte…), et ceux qui feront la joie des plus jeunes francofous dans le cadre des Francos Juniors.

Voici le programme complété ci-dessous. Il vous suffit de cliquer dessus pour l’agrandir.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Le programme (quasi) complet des Francofolies de Spa 2018 est connu

Fait étonnant dans l’histoire des Francofolies de Spa: le programme complet des concerts, à quelques exceptions près, est déjà connu en ce début du mois d’avril. Soit plus de trois mois à l’avance. Il est vrai que pour cette 25e édition du festival, les organisateurs sont de plus en plus confrontés à la concurrence d’autres manifestations similaires qui sont toujours plus nombreuses en Belgique comme ailleurs. Alors, pour « réserver » la participation d’artistes en exclusivité ou les proposer avant d’autres festivals, il faut aller de plus en plus vite.

Les programmateurs des Francofolies belges l’ont bien compris et, en conséquence, le programme est donc déjà presque totalement bouclé. N’y manquent que les prestations des artistes de la scène électro et des « vitrines » consacrées aux révélations des pays francophones (mais pas nécessairement francophones dans l’expression).

Ci-dessous le programme déjà connu et presque complet.
CLIQUEZ SUR LE PROGRAMME POUR L’AGRANDIR

Tags: , , , , , , , , ,

LIFTING POUR LES FRANCOFOLIES DE SPA (B) 2018 avec FRANCIS CABREL entre autres

On connaît déjà quelques noms d’artistes qui viendront prendre place sur l’affiche des Francofolies qui se tiendront à Spa (B) du 19 au 22 juillet 2018.

Parmi les artistes qui s’expriment en français, on peut déjà relever les concerts de Roméo ELVIS, Léa PACI et L’OR DU COMMUN (le 19), ceux de Francis CABREL, ARCADIAN, CHARLOTTE et SUAREZ (le 20), CALOGERO et Christophe WILLEM (le 21), CABALLERO & JEANJASS ainsi que FAON FAON (le 22).

Nouveauté de taille dans l’organisation de cette 25e édition: tous les concerts seront recentrés autour du Parc Francofou. La scène Rapsat sera déplacée sur la Place Royale et la place de l’hôtel de ville sera rendue aux piétons et voitures.

L’idée est d’offrir aux festivaliers une unité de lieu mais il va sans dire qu’un événement plus concentré permet aussi de mieux appréhender les problèmes et le coût de la sécurité qui sont devenus des éléments majeurs de toute organisation à l’heure actuelle.

Enfin, il n’y aura plus différents tarifs apppliqués pour les différentes scènes mais bien des prix uniques. Il vous en coûtera 110,5 euros pour accéder à tous les concerts du festival et 50,5€ pour assister à une journée de Francofolies.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus de concerts au Parc des Francofolies de Spa en 2015

Logo bandeau 2015Comme chaque année depuis le début il y a une vingtaine d’années, la conférence de presse des organisateurs des Francofolies de Spa a réservé son lot de surprises. Il faut dire qu’à chaque nouvelle édition, il y a des modifications tantôt dans les lieux de concerts, tantôt dans les dates, tantôt dans les rendez-vous qui devenaient habituels.

.
Pour le rendez-vous de 2015, la première surprise est venue du choix des dates et de la durée du festival : du 17 au 20 juillet. Car, depuis le début des Francos, le 21 juillet, jour férié de la fête nationale belge était repris dans le programme. Cette fois, il n’en est plus question et les organisateurs se sont légitimés à propos de cette décision : terminer le 20 juillet, par exemple, permettra aux spectateurs de cette dernière soirée de profiter du jour de congé du lendemain… Une justification qui en vaut plein d’autres toutes aussi logiques.
Le second étonnement est venu de la concentration des scènes de l’édition 2015. Cela fait maintenant quelques années que des modifications ont été entamées dans ce sens. Les salles majestueuses et parfaitement acoustiques du casino semblent définitivement faire partie du passé des concerts aux Francofolies de Spa. Et pourtant, que de belles soirées ont pu être vécues dans la grande salle : la fête à Adamo, Georges Moustaki, Annie Cordy, Arno, Michel Fugain, etc. Que de beaux concerts ont été applaudis dans le petit théâtre : Maurane, William Sheller, Alain Chamfort, etc. Que de belles ambiances ont été créées au Salon Bleu : Jali, Wendy Nazaré, Elisa Tovati, les Ateliers Chanson de Bruxelles, etc. En juillet, tout se concentrera sur trois sites : la place de l’hôtel de ville pour trois soirs, le village francofou (parc des sept heures) avec quatre scènes et le Centre Jeunes qui accueillera les vitrines et découvertes.
.
Pour ce qui est du programme des concerts, on peut dire sans trop se tromper qu’il réunira à Spa, au niveau francophone, quelques artistes confirmés (Calogero, Florent Pagny, Arno, Cali, Chritophe Willem), un certain nombre de groupes et chanteurs « en devenir » (Brigitte, Fréro Delavega, Camélia Jordana) et une foule de jeunes à découvrir (Antoine Chance, Fantôme, Vianney, Sages comme des sauvages, Céléna & Sophia, Antoine Corriveau, Julie Blanche, Salomé Leclerc, Monogrenade, Airco, etc.).
A ce stade, nous n’avons aucune nouvelle du concept « Du haut des airs », cette opération québécoise sympathique qui visait, d’une manière originale et particulière, à révéler des jeunes interprètes émanant de la francophonie : Canada, France, Suisse et Belgique. Une absence du programme qui serait pour le moins étonnante après des années de participation et, surtout, pour une édition 2015 qui est déjà prévue dans les autres pays concernés (aux Francofolies de Montréal notamment).
.
Tous les détails de ces concerts avec horaires et tarifs se trouvent sur le site internet des Francofolies de Spa que vous pouvez consulter en cliquant ICI.
.
.
.

Tags: , , , , ,

 Page 1 of 2  1  2 »