Les Coups de Coeur Charles Cros 2015 sont connus

VIANNEY à Bruxelles le 4 mai 2015 (c) Passion Chanson

VIANNEY, un des lauréats des Coups de Coeur, ici à Bruxelles le 4 mai 2015 (c) Passion Chanson

Habituellement, les Coups de Coeur de l’Académie Charles Cros sont attribués chaque année lors du festival « Alors, Chante ! » de Montauban. Mais, pour cette édition 2015, vu l’interruption du festival montalbanais, les responsables de l’Académie ont décidé de décerner leurs prix au cours du festival « L’Air du temps » de Lignières.

.

Les albums récompensés sont ceux de :
* Bastien LALLEMANT « La maison haute » (Zamora production/L’Autre distribution)
* Ben MAZUE « 33 ans » (Columbia/Sony music)
* DES FOURMIS DANS LES MAINS « Partout des gens » (Label folie)
* Camélia JORDANA « Dans la peau » (Sony music)
* DIMONE « Bien hommé, mal femmé » (Estampe/L’Autre distribution)
* Jérémie BOSSONE « Gloires » (La Route productions)
* Les OGRES DE BARBACK « Vous m’emmerdez » (Irfan le label)
* PRESQUE OUI « De toute évidence » (Sostenuto/Absilone/L’Autre distribution)
* VIANNEY « Idées blanches » (Tôt ou tard)
* Zaza FOURNIER « Le départ » (Verycords).
* Maya KAMATY « Santié Papang » (Sakifo/Atmosphériques)
* Salomé LECLERC « 27 fois l’aurore » (Tôt ou tard)
* Stéphane BLOCK « Complainte de la pluie qui passe » (Les Hérétiques production).
* RADIO ELVIS « Juste avant la ruée » ([Pias] le label).
Enfin, un Coup de cœur tout particulier a été décerné aussi à Jo Masure, ancien directeur du festival Alors Chante de Montauban puisque désormais retraité. On imagine volontiers que l’Académie a voulu, de cette manière, apporter son soutien au festival qui a été éjecté de sa ville natale il y a peu.

.

.

.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le festival Alors Chante quitte Montauban pour Castelsarrasin (F)

Castelsarrasin 2015La nouvelle vient de tomber : le célèbre festival « Alors Chante ! » de Montauban fêtera bien son 30e anniversaire après avoir déménagé à Castelsarrasin. On sait que les organisateurs cherchaient un autre lieu pour organiser leur manifestation qui n’avait plus l’heur de plaire sous sa forme initiale à la municipalité montalbanaise.

Comme il était trop difficile pour l’équipe du festival d’organiser l’édition 2015 dans un délai aussi court, elle a choisi, dans un premier temps, de proposer une soirée du 30e anniversaire d’Alors Chante le 12 septembre 2015 à Castelsarrasin. Une multitude d’artistes s’y retrouveront dans des duos, des trios, voire plus, pour y présenter des versions inédites du répertoire de la chanson francophone.

Concert 00 ok Alors Chante du 12 septembre

Mais on peut dire qu’il s’agira là d’une étape avant la 30e édition du festival qui se tiendra donc du 2 au 7 mai 2016 à Castelsarrasin.

Selon un communiqué des organisateurs, « le travail des membres de l’association Chants Libres, des équipes de la municipalité de Castelsarrasin et le soutien de l’ensemble des partenaires professionnels vont permettre au festival de poursuivre sa route dès 2016. »

.

.

.

Tags: , , , , , ,

11 SEPTEMBRE

Georges Chelon sur scène

11 septembre 2001 : Alors que toute l’Europe a appris, dans l’après-midi, la catastrophe terroriste des tours jumelles du World Trade Center de New York, Georges CHELON se produit le soir en Belgique sur une scène bruxelloise. Comme tout le monde à ce moment-là, l’auteur-compositeur-interprète français se pose des tas de questions sur les suites de cet attentat épouvantable. Et il songe à écrire le texte d’une future chanson sur le sujet: « Le monde a peur » qui se trouve sur l’album « Comme des vitrines » qui sort en 2002.

.
**********
.
11 septembre 2010 : L’Autumn Rock Festival de Braine-le-Comte (B), accueille, entre toute une série de groupes s’exprimant en anglais, les artistes francophones Larko, Poulycroc, Cédric Gervy, Camping Sauvach, Sttellla, Mass Hysteria et Eté 67.
.
**********
.

Jo Masure en 2013

Jo Masure en 2013

11 septembre 2015 : C’est à Castelsarrasin qu’est remise, par la chanteuse JULIETTE, la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres à Jo MASURE, directeur-fondateur du festival « Alors, Chante ! ». La cérémonie a lieu quelques heures avant un spectacle mémorable de plus de quatre heures au cours duquel une pléiade d’artistes francophones sont venus rendre hommage au festival qui, de Montauban, sera délocalisé à Castelsarrasin en 2016. Comme il était trop difficile pour l’équipe du festival d’organiser l’édition 2015 dans un délai aussi court, elle a choisi, dans un premier temps, de proposer une soirée du 30e anniversaire d’Alors Chante le 12 septembre 2015 à Castelsarrasin. Mais on peut dire qu’il s’agit là d’une étape avant la 30e édition du festival qui se tiendra donc du 2 au 7 mai 2016 à Castelsarrasin. Pour en savoir plus sur les motifs de ce changement de lieu, veuillez CLIQUER ICI.
.
**********
.
11 septembre 2016 : Deuxième édition, en Belgique, du nouveau festival d’Obourg à l’affiche duquel des artistes locaux sont à découvrir. Se succèdent ainsi sur la scène du parc de ce petit village de Mons: Dimitri, Mademoiselle Joséphine (Pascale Delagnes), Monsieur Olivier, Méliska, Getch Gaëtano, Céléna & Sophia ou encore Antoine Hénaut. A tendance plus familiale et conviviale, la manifestation se place dans la tradition du célèbre festival d’Obourg des années 1960 et 1970 qui accueillit de grandes vedettes et découvertes de la chanson française.
.

.
.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

HIGELIN, MARCHET, ROUSSEL et LUCE à MONTAUBAN (F)

L’édition 2014 du festival « Alors, Chante ! » a lieu en ce moment jusqu’au 31 mai à Montauban, la superbe ville du Tarn-et-Garonne dans le Sud Ouest de la France. Comme chaque année, les têtes d’affiche attireront un public toujours plus nombreux sur les gradins de la grande salle Eurythmie tandis que les découvertes francophone se partageront la scène du « Magic Mirrors », superbe chapiteau de bois, chaque après-midi du 28 au 31 mai.
Voici les grandes lignes du programme de ce festival qui reste l’un des plus beaux de France en matière de chanson fra ncophone.
Jeudi 29 mai
14 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : LIOR SHOOV, LA DEMOISELLE INCONNUE + CHOUF + NICOLAS MICHAUX
15 heures, Chapitô Mômes en zic : VINCENT MALONE
19 heures, Théâtre de Gouges : THOMAS FERSEN + IAROSS
20 heures, Eurythmie : FRANCOIS & THE ATLAS MOUNTAINS + JEANNE CHERHAL + RENAN LUCE
21 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : PENDENTIF + SCHLAUBERG + BAGARRE
Vendredi 30 mai
14 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : BESSA + LE NOISEUR + OTTILIE + OLIVIER JUPRELLE
15 heures, Chapitô Mômes en zic : WEEPERS CIRCUS
19 heures, Théâtre de Gouges : DES FOURMIS DANS LES MAINS + DOMINIQUE DALCAN
20 heures, Eurythmie : FLORENT MARCHET + GAETAN ROUSSEL + JACQUES HIGELIN
21 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : MARVIN JOUNO + AV + PETER PETER
Samedi 31 mai
14 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : ESKELINA + AUDEN + MARTIN RAHIN + ESTELLE MEYER
15 heures, Chapitô Mômes en zic : PASCAL PARISOT
19 heures, Théâtre de Gouges : NEVCHE + BABX
20 heures, Eurythmie : FAUVE + CAUSE COMMUNE + S-CREW
21 h. 30, Magic Mirrors Découvertes : RADIO ELVIS + GRAND BLANC + FEU CHATTERTON
Plus d’infos en vous rendant sur le site internet du festival « Alors, Chante » de Montauban en CLIQUANT ICI.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

18 MAI

Charles Trenet en 1961

18 mai 1913 : Naissance, à Narbonne, de l’auteur, compositeur et interprète français Charles TRENET. Fils d’un notaire de sa ville natale, il quitte cette dernière pour « monter » à Paris à l’âge de 17 ans. Il y rencontre très vite Jean Cocteau et, dans le milieu artistique de la ville lumière, il n’a pas à cacher son homosexualité. En 1938, sa chanson « Je chante » récolte un succès phénoménal et lance sa carrière avant que la guerre n’éclate.

Pendant le conflit, il chante en Allemagne, en 1943, pour les prisonniers français. Il prétend alors avoir rencontré Adolf Hitler pendant deux minutes. Ce comportement lui est, un moment, reproché à la Libération mais il est finalement blanchi. La décennie 1950 voit Trenet s’imposer comme un artiste majeur de la chanson française aux côtés de Piaf, Brassens et Bécaud. Mais, à contrario, les années 1960, avec l’arrivée de la vague des chanteurs « yé-yé », vont s’avérer difficiles pour Charles Trenet qui va, en plus, connaître des problèmes avec la justice. En 1963, il est condamné à un an de prison pour relations sexuelles avec des mineurs mais il bénéficie finalement d’un non-lieu en appel. Malgré ces soucis, l’artiste continue à enregistrer des disques en étant probablement le seul chanteur français graver ses oeuvres successivement sur 78 tours, 33 tours, 45 tours et disque compact jusqu’en 1995. Il continue aussi à se produire un peu partout sur la planète là où ses chansons sont connues: Europe, Etats-Unis, Canada et Amérique du Sud. Charles Trenet est probablement l’artiste français qui a le plus influencé ses pairs. Beaucoup d’entre eux, toutes générations confondues, se revendiquent comme les héritiers du « fou chantant »: Brassens, Brel, Higelin, Fersen ou M. Le chanteur fait désormais partie de la culture française: on apprend ses oeuvres dans les écoles de l’hexagone. Trenet, ce sont des chansons poétiques, des melodies faciles à retenir et à siffler dans la rue ainsi que des textes qui reflètent une certaine insouciance et joie de vivre. Son répertoire renferme près de 1 000 chansons dont 60 succès internationaux parmi lesquels « La mer » qui se trouve en pôle position. Ce « tube » est suivi de près par « Que reste-t-il de nos amours ? », « L’âme des poètes », « Y’a d’la joie », « Boum », « Douce France », « Le jardin extraordinaire », « Moi j’aime le music-hall », etc. Il donne son dernier concert à Paris où il chante assis trois soirs de suite en novembre 1999 à la salle Pleyel. La fatigue le contraint alors à se retirer chez lui et deux accidents cardiaques le diminuent encore davantage. Il doit être hospitalisé à Créteil où il meurt le 19 février 2001. Charles Trenet a été incinéré et ses cendres reposent dans le caveau familial du cimetière de Narbonne Ouest.
.
**********
.

Le nouveau look de Yannick Noah en 2014

18 mai 1960 : Naissance, à Sedan, du joueur de tennis et chanteur français d’origine camerounaise Yannick NOAH. Etonnante carrière que celle de ce sportif célèbre et connu qui a décidé de se reconvertir dans la musique en se lançant dans la chanson en 1991. A cette époque, le premier titre qu’il enregistre va devenir le tube de l’été sous le titre « Saga Africa ».

Vu le succès, il est encouragé à poursuivre dans cette voie artistique et il chante aussi bien en anglais qu’en français vu la popularité internationale qu’il doit à sa carrière tennistique. En 1993, il enregistre l’album « Urban Tribu » puis « Zam Zam » en 1998. Alors que ses disques sont bien réalisés, ils se vendent très peu. Et c’est finalement en 2000 que son quatrième album décolle avec un extrait qui a pour titre « Simon Papa Tara ». Les disques suivants sont alors synonymes de succès: « Pokhara » en 2003, « Métisse(s) en 2005, « Charango » avec la chanson « Aux arbres citoyens » en 2006 et « Frontières » avec le single « Angela » (pour Angela Davis) et « Hello » en duo avec Asa en 2010. En septembre de la même année, il réussit à remplir le Stade de France où 80 000 spectateurs sont au rendez-vous de celui que les sondages indiquent comme la personnalité préférée des Français. En 2012, Yannick enregistre un opus d’hommage à Bob Marley avec des reprises du chanteur jamaïcain disparu trente ans plus tôt. Le 2 juin 2014 sort un nouvel album de chansons originales dont il présente, en avant-première, le titre phare, « On court », le 10 mai 2014 au cours de la finale du crochet télévisé « The Voice la plus belle voix » sur la chaîne privée française TF1 avec un nouveau look et des cheveux plus courts. Mais sa popularité auprès des Français est alors émoussée par son soutien au président François Hollande et par quelques clichés où on le voit en compagnie de l’humoriste français Dieudonné.
.
**********
.

En 2013

18 mai 1969 : Naissance, à Bruxelles, de la chanteuse et actrice belge d’origine portugaise Héléna NOGUERRA. Née Helena Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos, l’artiste est la sœur cadette de la chanteuse Lio. C’est comme mannequin qu’Héléna entame sa carrière professionnelle dans les années 1980. Et c’est en 1988 que, tout naturellement, elle enregistre un premier 45 tours en tant que chanteuse: « Lunettes noires ». Le succès de ce premier disque n’est pas flagrant et elle va devoir diversifier ses activités artistiques. C’est ainsi qu’elle interprète « Rivière des anges » en duo avec Daniel Chenevez du groupe Niagara en 1992. Puis elle devient présentatrice sur la chaîne de télé française M6. Comme chanteuse, elle participe au groupe Ollano qui récolte un succès discret avec la chanson « Latitudes ». Enfin, en 1998, Doriand l’aide à réaliser son premier album réellement personnel: « Projet bikini ». Elle rencontre alors l’extraordinaire Katerine qu’elle épouse. C’est lui qui va écrire avec elle ses deux albums suivants: « Azul » et « Née dans la nature ». Des disques que l’on ne s’arrache pas vraiment mais qui sont de nature à plaire à une certaine frange d’intellectuels plutôt « tendance ». Quelque temps plus tard, elle publie un hommage à Serge Rezvani où elle partage ses reprises avec Franck Monnet ou Vincent Delerm entre autres. En 2005, elle chante « Le téléfon » en hommage à Nino Ferrer sur l’album « On dirait Nino ». Deux ans plus tard, elle enregistre l’album « Fraise Vanille » où elle reprend notamment quelques chansons du répertoire de Jeanne Moreau: « Le tourbillon », « J’ai la mémoire qui flanche » ou « La peau Léon ». En 2010, Héléna Noguerra fait partie du groupe Nouvelle Vague en tournée et elle apparaît sur l’album d’André Manoukian « So in love ». L’artiste s’est également illustrée au cinéma, au théâtre, à la télévision ainsi qu’en littérature. A la rentrée 2013, un nouvel album personnel d’Héléna est disponible dans les bacs: « Année zéro » offre un mélange de chansons en français et en anglais tout à fait en phase avec l’univers musical de l’artiste. En mai 2018, avec Mareva Galanter, Inna Modja et Arielle Dombasle, héléna Noguerra recrée sur scène l’univers du groupe français des années 1960 initié par le musicien Claude Bolling : les Parisiennes. Le premier concert a lieu aux Folies Bergère à Paris et annonce la sortie d’un album avec les chansons du spectacle.
.
**********
.

18 mai 2012 : L’Académie Charles Cros remet ses Coups de Coeur, comme elle en a pris la bonne habitude, lors du festival « Alors Chante » de Montauban (F). Voici le nom des lauréats français et le titre des albums pour lesquels ils ont été récompensés:
* Wladimir Anselme avec « Les Heures courtes »
* Barcella pour « Charabia »
* Barbara Carlotti et « L’amour, l’argent, le vent »
* Liz Cherhal pour « Il est arrivé quelque chose »
* Lili Cros & Thierry Chazelle avec « Voyager léger »
* Claire Denamur pour « Vagabonde »
* Cyril Mokaiesh et « Du Rouge et des Passions »
* Nevchehirlian pour « Le soleil brille pour tout le monde »
* Mansfield Tya avec « Nyx ».
L’Académie a aussi décerné les « Coups de coeur francophones » aux artistes non français issus de pays francophones. En voici les lauréats:
* Bo Houss pour « Shimaore Tu »
* Vincent Liben et son album éponyme
* Moran avec « Mammifères »
* Sand pour « Sirocco ».
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

14 MAI

14 mai 1959 : Naissance, à Tlemcen en Algérie, de l’acteur et chanteur Patrick BRUEL, Benguigui de son vrai nom. Ses parents sont tous les deux enseignants et ils se séparent lorsque Patrick a un an. C’est avec sa mère que le garçon va vivre. En 1962, c’est l’indépendance de l’Algérie et Patrick est contraint, comme presque tous les Juifs de l’Algérie jusqu’alors française, de quitter le pays. Il s’installe avec sa mère à Argenteuil en banlieue parisienne. Àgé de cinq ans à peine, il s’intéresse à la chanson et découvre Brel, Brassens et Gainsbourg qu’il admire. Et, en 1969, un concert de Serge Reggiani le bouleverse. Il se rend compte que l’on peut mêler sur scène ce que sont devenues ses deux passions: le théâtre et la chanson. En 1973, il fugue brièvement à Bruxelles pour y applaudir les Rolling Stones à Forest-National. Ces derniers l’impressionnent et il veut se faire une culture musicale plus anglo-saxonne. Il découvre alors d’autres groupes légendaires comme Led Zeppelin et Deep Purple. Il tente de s’inscrire dans un cours d’art dramatique mais il n’y fait qu’un très bref passage. Et, finalement, il se retrouve animateur au Club Méditerranée. Dans les années 1970, sa mère, qui s’est remariée, donne naissance à ses deux demi-frères: David et Fabrice Moreau. En 1978, Patrick rate son baccalauréat. Il répond à ce moment à une annonce de casting parue dans France-Soir et décroche son premier rôle au cinéma: il se retrouve aux côtés de Roger Hanin et de Marthe Villalonga dans « Le Coup de sirocco » d’Alexandre Arcady. Malgré le succès de ce coup d’essai, Patrick Bruel part vivre à New York où il rencontre le musicien français Gérard Presgurvic. De retour à Paris en 1981, il fait du théâtre et joue dans « Le charimari ». Avec le théâtre, une de ses passions se concrétise donc. Il va faire en sorte de concrétiser la seconde en enregistrant une chanson en 1982: « Vide ». Mais le disque n’obtient aucun succès. Il décroche alors quelques rôles au cinéma qui vont commencer à l’installer comme un des jeunes acteurs français qui montent. Patrick Bruel insiste et pense qu’il finira par percer dans le monde de la chanson francophone. Et, effectivement, en 1983, Gérard Presgurvic lui écrit « Marre de cette nana-là » qui obtient un premier vrai succès. Cela lui permet de décrocher un premier passage télévisé chez Pascal Sevran dans « La chance aux chansons ».

Encouragé par cet essai enfin prometteur, il s’embarque dans l’enregistrement d’un premier album qui sort en 1986: « De faces » dont la chanson « Comment ça va pour vous » est programmée sur certaines radios. Le chiffre des ventes n’est pas mirobolant mais, grâce à cela, il fait un premier passage à l’Olympia de Paris. Réellement encouragé par le mouvement qui commence à se créer autour de sa personnalité de chanteur, il décide de remettre le couvert et d’enregistrer un album plus élaboré en 1989: « Alors regarde ». Les chansons de cet opus ont un effet immédiat sur le public qui se les arrache au point que l’on parle déjà de « Bruelmania ». Et, d’emblée, « Casser la voix » est un énorme « tube » tout comme « Décalé », « Place des grands hommes » et « J’te l’dis quand même ». A partir de ce moment, ses concerts sont des grands rassemblements de ferveur populaire où ses fans chantent toutes les chansons qu’ils connaissent par coeur. Patrick attend alors trois ans avant d’enregistrer l’album suivant qu’il veut plus rock. Le public ne le suit pas vraiment sur ses nouveaux chemins musicaux et Bruel fait une trêve en retournant au cinéma. En 1998, il paticipe avec d’autres artistes à la chanson « Sa raison d’être » dans le cadre de l’action « Ensemble contre le SIDA ». A 40 ans, et après s’être retiré de la chanson pendant cinq ans, il enregistre un nouvel opus plus personnel: « Juste avant ». Trois succès en sont tirés: « J’te mentirais », « Pour la vie » et « Au café des délices ». Trois ans plus tard, en 2002, il crée la surprise en commercialisant un double album de reprises de grands succès français de l’entre-deux-guerres. Ce disque intitulé « Entre-deux » est présenté à la presse européenne lors d’une soirée se déroulant au Musée des Arts Forains à Paris-Bercy. Il est parsemé de duos avec des artistes comme Aznavour, Voulzy, Renaud, Aubert, Goldman, Hallyday, Cabrel, Zazie et Souchon par exemple. Mais il n’oublie pas les actrices et sollicite aussi Sandrine Kiberlain, Emmanuelle Béart ou Danielle Darrieux. En 2006, l’opus suivant s’intitule « Des souvenirs devant » et son septième album sort en novembre 2012. Il porte le titre de l’une des nouvelles chansons: « Lequel de nous ». Un autre extrait est également bien accueilli par les stations de radio: « She’s gone ». Particularité de l’album: il comporte un duo, « Maux d’enfants » que Patrick Bruel partage avec le rappeur français La Fouine. En septembre 2014, Patrick Bruel réussit le pari de remplir pendant deux soirées de suite le stade Pierre Mauroy de Lille. Il y présente un spectacle particulier destiné à fêter les 25 ans de son album « Alors regarde ». Un des deux concerts est retransmis en direct sur la chaîne privée de télévision française TF1. L’artiste sait se mobiliser pour des causes importantes: on a déjà évoqué « Ensemble contre le SIDA » mais il y a aussi les Restos du Coeur et il y a eu divers concerts de solidarité pour les victimes du tsunami thaïlandais ou pour la libération de la journaliste Florence Aubenas par exemple. Sans oublier les soirées solidaires belges comme Viva for Life (en décembre 2015 à Charleroi) ou le Télévie (en avril 2016). Fin 2015, il rend hommage à l’une de ses idoles, Barbara, en enregistrant l’album « Très souvent, je pense à vous ». Une tournée emmène ensuite l’artiste entre mars et novembre 2016 aux quatre coins de la francophonie pour un spectacle exclusivement consacré aux chansons de Barbara. Un album live est enregistré au Théâtre du Châtelet à Paris et il paraît en décembre 2016.
.
**********
.

David Christie en 1969

14 mai 1997 : Décès à Capbreton du chanteur français David CHRISTIE à l’âge de 49 ans. Il était né le 1er janvier 1948 sous le nom de Jacques Pépino. Après une série de disques enregistrés en français dans les années 1960 et qui ont connu des fortunes diverses, comme Julie » en 1968, c’est en 1976 que David connaît son premier « tube » international. Celui-ci est un titre anglais qui sacrifie à la mode disco: « Falling in love in summertime ». Au début des années 1980, dans la même lignée musicale, le chanteur trouve à nouveau le succès avec « Saddle up » (1982). Puis c’est la chute aux oubliettes malgré quelques tentatives peu concluantes de retour. En 1985, il rencontre la chanteuse Nina Morato avec qui il aura une fille qui décèdera accidentellement en 1999.

.
**********
.

14 mai 2015 : Habituellement, les Coups de Coeur de l’Académie Charles Cros sont attribués chaque année lors du festival « Alors, Chante ! » de Montauban. Mais, pour cette édition 2015, vu l’arrêt plutôt impromptu du festival montalbanais, les responsables de l’Académie ont décidé de décerner leurs prix au cours du festival « L’Air du temps » de Lignières. Les albums récompensés sont ceux de:
* Bastien LALLEMANT « La maison haute » (Zamora production/L’Autre distribution)
* Ben MAZUE « 33 ans » (Columbia/Sony music)
* DES FOURMIS DANS LES MAINS « Partout des gens » (Label folie)
* Camélia JORDANA « Dans la peau » (Sony music)
* DIMONE « Bien hommé, mal femmé » (Estampe/L’Autre distribution)
* Jérémie BOSSONE « Gloires » (La Route productions)
* Les OGRES DE BARBACK « Vous m’emmerdez » (Irfan le label)
* PRESQUE OUI « De toute évidence » (Sostenuto/Absilone/L’Autre distribution)
* VIANNEY « Idées blanches » (Tôt ou tard)
* Zaza FOURNIER « Le départ » (Verycords).
* Maya KAMATY « Santié Papang » (Sakifo/Atmosphériques)
* Salomé LECLERC « 27 fois l’aurore » (Tôt ou tard)
* Stéphane BLOCK « Complainte de la pluie qui passe » (Les Hérétiques production).
* RADIO ELVIS « Juste avant la ruée » ([Pias] le label).

Jo Masure en 2013

Enfin, un Coup de cœur tout particulier a été décerné aussi à Jo Masure, ancien directeur du festival Alors Chante de Montauban puisque désormais retraité. On imagine volontiers que l’Académie a voulu, de cette manière, apporter son soutien au festival qui a été éjecté de sa ville natale il y a peu.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,