Albert DELCHAMBRE fait l’inventaire pour ses 70 ans ce 28 mai à Chimay (B)

 

Né le 30 mai 1947, le chanteur belge Albert Delchambre a décidé de fêter ses 70 ans sur scène ce dimanche 28 mai. Il présentera à l’occasion un tout nouveau spectacle-concept intitulé « L’inventaire ». Et cela se fera à Chimay, sa ville natale, et plus précisément en la salle Sudhaina de Baileux à 16h00.

70 ans de vie et, aussi, 50 ans de carrière pour celui dont le dernier album s’appelait « Hors Format« . Une expression qui colle parfaitement à cet artiste qui perdit sa maman, ukrainienne, très tôt et qui s’est d’abord lancé dans la chanson sous le nom d’Eli Tchenko à la fin des années 1960.

D’expérience malheureuse en espoir déçu, c’est finalement au début des années 1980 qu’Albert Delchambre va connaître des premiers succès éloquents en Belgique francophone grâce d’abord aux récentes radios libres dont la programmation musicale est surveillée puis relayée par la radio publique nationale. Les succès ont alors pour titre « On peut s’imaginer », « Elle était de celles », « Mais que vienne l’automne », « Où est mon vélo » ou encore « Traîner en ville ». Des mélodies et textes qui lui valent notamment de recevoir le prix du Public ainsi que celui de la Presse internationale au Festival de la Chanson Française de Spa (B) en 1981.

Les années 1990 seront marquées par une compilation de ses titres connus sur un CD qui reprendra aussi quelques nouvelles versions et inédits: « Sens dessus dessous » avec notamment la chanson « Comme une envie de chanter ».

La décennie suivante sera celle de l’album « Acte III » et les années 2010 celles de l’opus « Hors Format » présenté au public et à la presse le 28 novembre 2014 à La Chapelle de Mons (B).

Voilà un parcours dont une trentaine de chansons sont donc extraites pour le nouveau spectacle « Inventaire ». Un concert d’Albert Delchambre c’est un rendez-vous avec une musique élégante, des textes peaufinés, un répertoire sans facilité et, surtout, un artiste authentique et vrai.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , ,

Nicolas PEYRAC à Maurage (B): acoustique improvisé mais apprivoisé

Nicolas Peyrac à Maurage le 22 avril 2017 (c) Passion Chanson

Il y a toujours, dans la vie de tout un chacun, des moments tant attendus qu’ils peuvent vous décevoir terriblement ou vous propulser sur un nuage de bonheur.
Notre rendez-vous récent avec Nicolas Peyrac sur une scène de la périphérie de La Louvière en Belgique est à classer dans la seconde catégorie.
Le spectacle est annoncé comme des « acoustiques improvisées » de l’artiste qui a connu un début de carrière fulgurant il y a plus de 40 ans déjà. Et la publicité n’est certes pas mensongère puisque, effectivement, le chanteur arrive, guitare à la main, pour se poser sur un tabouret confortable où il va rester vissé pendant près de deux heures. Les présentations sont plutôt vites faites: les spectateurs savent qui il est et il sait ce qu’ils attendent de lui. Mais là, il y a un lézard: non, Nicolas Peyrac n’est pas venu pour leur interpréter ses grands succès. Et l’artiste explique immédiatement sa démarche qui est bien compréhensible. Car, toutes ces années de chanson ne peuvent quand même pas se résumer à quatre ou cinq gros succès qui ont pour titre « Et mon père », « So far away from LA », « Je pars », « Le vin me saoûle » ou « Comment t’appelles-tu? ». Alors, il a décidé de proposer un concert avec des compositions dont peu de gens se souviennent et qui sont souvent accompagnées de textes signifiants. Car, au bout du compte, ce que Peyrac retient définitivement de toute son aventure artistique, c’est avant tout l’écriture. Celle-là même qui l’a amené, un moment, à écrire des romans et, récemment, un livre de souvenirs.
Donc, fort de cette philosophie, l’auteur-compositeur-interprète nous emmène faire le tour d’un répertoire aussi méconnu que superbe. Pour lequel ses doigts filent avec une aisance incroyable sur une guitare obéissante et dévouée. A la manière d’un conteur mais sans jamais se prendre au sérieux, Nicolas Peyrac explique comment certaines de ses mélopées ont vu le jour. Parfois au détour d’une rencontre, au lendemain d’un événement ou au retour d’un voyage pas forcément lointain. Et le public ne s’en lasse pas même s’il marque ses préférences lorsque l’artiste lui livre quand même des titres comme « So far away from LA », « Et mon père », « Le vin me saoûle », « Et nous voilà » ou « Il y aurait du soleil ». Dans des versions vocalement magnifiques de sobriété et de sensibilité. Comment décrire alors les autres chansons si ce n’est comme des perles qui traversent les époques sans prendre une ride. Ecoutez donc si vous le pouvez « Ne me parlez pas de couleurs » ou « Une peau que t’as pas » et vous nous comprendrez parfaitement. Alors, bien sûr, comme les règles du jeu sont énoncées dès le début du tour de chant, l’artiste décide seul de ce qu’il va faire écouter ou pas. Ce soir par exemple, il n’y a pas « Je pars », ni « Ne jouez plus God Save the Queen » ou encore « J’avance ». Mais l’interprète rend hommage à Henri Salvador et à Guy Béart dont il reprend deux chansons: « Laura Laura pas » et « Il n’y a plus d’après ».
Quelle bonne idée donc que celle de faire (re)découvrir ainsi une oeuvre de grande qualité littéraire et musicale! Et merci aux personnes qui se reconnaîtront de permettre à Monsieur Peyrac de proposer ses moments de vie ailleurs que dans la salle parisienne des Mathurins où il est à l’affiche maintenant depuis quelques mois.
.

Guillaume Ledent: une bonne entrée en matière
.

Guillaume Ledent à Maurage le 22 avril 2017 (c) Passion Chanson

Permettre à Guillaume Ledent d’ouvrir la soirée était également une autre bonne idée. Car l’artiste tournaisien, seul avec sa guitare, a, lui aussi, mérité pleinement l’ovation d’un public de connaisseurs. En quelques chansons balancées avec une assurance élégante, l’auteur-compositeur-interprète a fait montre de tout son talent de chanteur engagé et préoccupé par l’époque dans laquelle nous vivons. Le tout servi avec suffisamment d’humour et de légèreté pour que le message passe au mieux et soit reçu sans interférence. Sans oublier les quelques moments de détente toujours appréciés lorsque le public peut participer comme pour « L’amour au four » par exemple. Avec une expérience de la scène de près de quinze ans dont dix comme chanteur soliste, Guillaume Ledent a, une fois de plus, confirmé tout le bien qu’on pensait de lui après ses prestations reconnues lors des Francofolies de Spa, de différents concours musicaux et du festival « Mars en Chansons » de Charleroi il y a quelques années.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , ,

Un album hommage pour les 50 ans de chanson de MICHEL FUGAIN

Pour fêter les 50 ans de carrière de Michel Fugain, quelques artistes français de la nouvelle génération ont décidé d’enregistrer ses grandes chansons. Ils célèbrent ainsi, à leur manière, un artiste qui a passionnément chanté la jeunesse et même incarné son élan, sa folie, sa vitalité et sa candeur.

Cette initiative permet de (re)découvrir des titres comme «Forteresse», «Attention mesdames et messieurs», «Fais comme l’oiseau» ou «Jusqu’à demain peut-être» et de se rendre compte comment elles ont passé sans difficultés le cap des années. Des chansons tellement bien ancrées dans leur époque qu’elles parlent à la nôtre.

Pour cet album intitulé « Chante la vie chante » qui sera commercialisé le 12 mai, on retrouve les voix de KIDS UNITED, Patrick FIORI, SLIMANE, Olivier DION, Damien SARGUE, VICTORIA, Claudio CAPEO, BEN L’ONCLE SOUL, Anaïs DELVA, Sophie TAPIE, ARCADIAN, CORNEILLE, Florent MOTHE, Chimène BADI et Mickaël DOS SANTOS.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bruxelles: le café-théâtre de La Samaritaine vit ses derniers jours

Suite à un changement de propriétaire, le bail du café-théâtre La Samaritaine, à Bruxelles, sera interrompu et ce, plus tôt que prévu. La salle, une cave du 15ème siècle mythique pour avoir connu les débuts d’artistes comme Maurane ou Philippe Lafontaine, disparaîtra malheureusement du paysage culturel de la capitale belge au mois de juin 2017.
.
L’année 2017 et sa programmation se termineront toutefois au Little TTO (Théâtre de la Toison d’or) de septembre jusqu’à décembre. Puis, la Samaritaine fermera définitivement ses portes le 1er janvier 2018.
.
Depuis vingt-quatre ans, la cave accueillait un café-théâtre avec des one-man-shows allumés, de la chanson française hors normes, des musiques world et jazz, de la poésie, des mini comédies musicales, des variétés contemporaines et du blues.
.
.
.

Tags: , , , , , , , , ,

Belgique francophone: Dion, Renaud et Girac meilleures ventes de disques en 2016

Les meilleures ventes d’albums pour 2016 en Belgique francophone sont d’expression française. Et c’est d’autant plus satisfaisant que, pour la deuxième année consécutive, les ventes de supports physiques comme les CD et vinyles sont en hausse avec un chiffre de près de 7 % d’augmentation.
.

C’est la chanteuse québécoise Céline Dion qui a vendu le plus de disques l’an dernier dans la partie francophone du pays. Son album « Encore un soir » précède le « Phénix » de Renaud qui signe ainsi un fameux retour gagnant. Quant à la troisième marche du podium, elle est occupée par Kendji Girac.
.
.
.

Tags: , , , , , , , ,

Cette fois c’est vrai : RENAUD sera aux Francofolies de Spa 2017. Michel Sardou aussi !

Alors qu’il l’avait annoncé il y a plus d’un an, par erreur paraît-il, et que cela fut démenti par les organisateurs à l’époque (voir article à ce propos en cliquant ICI), Renaud participera bel et bien aux Francofolies de Spa en juillet de cette année. Il sera en effet sur la grande scène de l’Espace Rapsat à 22h00 le vendredi 21 juillet 2017.
.
Une édition plus francophone?
.
Depuis l’annonce des premiers noms de l’affiche 2017, il semble que la programmation des Francofolies de Spa s’orientent vers une programmation plus francophone mais aussi plus traditionnelle avec des artistes comme Michel Sardou, Patricia Kaas, Cali ou Gérald De Palmas entre autres. Voilà qui sera pour plaire, enfin, à ceux qui taxaient parfois ces Francofolies belges de jeunisme ou d’anglophilie excessive. Un festival qui renouera aussi cette année avec la tradition des hommages grâce au concert « Brasero et ses passagers d’un soir » consacré aux chansons de Pierre Rapsat quinze ans après le décès de cet artiste très intimement mêlé à la création des Francofolies de Spa.
.
Le programme des artistes d’expression française déjà prévu
.
Jeudi 20 juillet 2017: De Palmas et Claudio Capéo (Village Francofou) + Michel Sardou (Scène Rapsat)
Vendredi 21 juillet 2017: Slimane (Village Francofou) + Renaud (Scène Rapsat)
Samedi 22 juillet 2017 : Bigflo & Oli et Cali (Village Francofou)
Dimanche 23 juillet 2017 : Patricia Kaas, Navii et le spectacle hommage à Pierre Rapsat (Village Francofou).
.
.
.

Tags: , , , , , , , ,

Le Centre de la Chanson de Paris va-t-il fermer ses portes ?

Selon un communiqué reçu il y a quelques jours, il semblerait que, après 28 années d’existence, l’avenir du Centre de la Chanson soit menacé.
En 2013 pourtant, un virage important avait été négocié pour rénover le projet associatif et pour mettre en place de nouveaux directeurs et administrateurs. Avec des résultats positifs comme une audience renforcée, une meilleure perception des actions du Centre, une augmentation du nombre d’adhérents et une visibilité accrue du tremplin avec un changement de nom survenu en 2016 (« Et la chanson va » au lieu de « Vive la reprise »).
Mais voilà: alors qu’elle fournit un travail indispensable pour les artistes en développement, l’association doit faire face à un désengagement de l’État et des sociétés civiles. En 2015, l’aide de la Sacem, Société française des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique a été fortement diminuée. Puis, en 2016, c’est la Drac Ile de France (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui a baissé sa dotation. Et voilà que, pour 2017, l’Adami (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) annonce son désengagement total. En laissant ainsi la seule Ville de Paris en soutien financier du Centre de la Chanson.
Selon les responsables du Centre de la Chanson, « Cette situation nouvelle rend impossible la présentation d’un budget fiable et en cohérence avec notre projet. Face à cette réalité et conscient de ses responsabilités, le Conseil d’Administration de l’association se voit dans l’obligation d’inscrire à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée Générale la cessation des activités du Centre de la Chanson. Si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer vos témoignages, vos messages de soutien et d’amitié à l’adresse : soutien@centredelachanson.com. »

Tags: , , , ,

Le festival « Paroles et Musique » se tiendra du 2 au 10 juin à Saint-Etienne (F)

La 26e édition du festival « Paroles et Musiques » se tiendra à Saint-Etienne (F) du 2 au 10 juin 2017. De nombreux artistes sont attendus pour cette fête de la chanson sous toutes ses formes et ses coutures. En voici la programmation.
*
JULIEN DORE + NORD le vendredi 2 juin à 20h00 au Zénith.
*
EDDY DE PRETTO le samedi 3 juin à 12h30 au Pax.
*
MOTIVES + MA PAUVRE LUCETTE + OIA STAR le samedi 3 juin à 20h00 au Fil.
*
VINCENT DELERM + NICOLAS MICHAUX le samedi 3 juin à 20h00 à la salle Jeanne D’arc.
*
GAUVAIN SERS + ZIM le dimanche 4 juin à 12h30 au Pax.
*
ALBIN DE LA SIMONE le dimanche 4 juin à 17h30 en l’église Notre Dame.
*
KATERINE + MATHIEU BOOGAERTS le dimanche 4 juin à 20h00 à la salle Jeanne D’arc.
*
LEILA HUISSOUD + CLARA LUCIANI le lundi 5 juin à 12h30 au Pax.
*
ANATOMIX + LA CHORALE A MUSIQUES le lundi 5 juin à 16h00 au Fil.
*
DIDIER SUPER + JOYEUX URBAINS le mardi 6 juin à 20h00 à la salle Jeanne D’arc.
*
VIANNEY + CLAUDIO CAPEO + TETE le mercredi 7 juin à 20h00 au Palais des Spectacles.
*
TRUST + GIEDRE + LUDWIG VON 88 le jeudi 8 juin à 20h00 au Palais des Spectacles.
*
TRYO + UN AIR DEUX FAMILLES (LES OGRES DE BARBACK & LES HURLEMENTS D’LEO) le vendredi 9 juin à 20h00 au Palais des Spectacles.
*
SIANNA + LES SAGES POETES DE LA RUE le vendredi 9 juin à 21h00 au Fil.
*
GAEL FAYE + FLAVIA COELHO le samedi 10 juin à 20h00 au Fil.
*
JABBERWOCKY + ETIENNE DE CRECY le samedi 10 juin à 20h00 au Palais des Spectacles.
*

Tags: , , , ,

Michel SARDOU de retour sur scène pour chanter en 2017

Alors qu’il se produisait surtout sur les scènes des théâtres comme comédien depuis 2013, Michel Sardou a décidé de « refaire le chanteur » à partir de l’été 2017. Des dates sont déjà prévues en France, en Belgique et en Suisse pour la tournée baptisée « La Dernière Danse ». L’artiste y sera accompagné d’un orchestre de 31 musiciens et se lancera, pour la première fois, dans l’aventure des festivals d’été sans doute avec la nostalgie des grandes tournées estivales des années 1970. Ensuite, Michel Sardou sera à l’affiche, dès le 30 septembre 2017, d’une trentaine de salles localisées dans des grandes villes de la francophonie européenne. Cette tournée-là se terminera par une longue escale parisienne sur l’Ile Seguin à la Seine Musicale du 26 décembre 2017 au 3 janvier 2018.
.
.
.

Tags: , , , , , ,

Michel POLNAREFF reprendra ses activités au mieux à la mi-2017

polnareff-michel-2015Michel POLNAREFF est hospitalisé depuis le samedi 3 décembre 2016 à l’Hôpital américain de Neuilly, près de Paris. Le chanteur y a été admis à la suite d’une embolie pulmonaire bilatérale qui engageait son pronostic vital. Agé de 72 ans, l’interprète a dû annuler les deux derniers concerts de sa tournée prévus le vendredi 2 à Paris et le samedi 3 à Nantes. Ce jeudi 8 décembre, on apprenait que l’état de santé de l’artiste s’améliorait mais nécessitait un long repos qui devrait l’immobiliser en France pendant au moins six mois. Polnareff ne reprendra donc pas ses activités avant le milieu de l’année 2017.
.
.
.

Tags: , , , ,

Emballés par le succès de leur tournée 2016, les INSUS rempilent en 2017

(c) Les insus-portables.net

(c) Les insus-portables.net

A peine le grand succès de leur tournée 2016 savouré, les trois Insus ou ex-Téléphone, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka, ont décidé de remettre le couvert en 2017. Ils ont ainsi annoncé être à l’affiche de plusieurs festivals durant l’été avant de donner un ultime rendez-vous le 15 septembre 2017 au Stade de France à saint-Denis dans la région parisienne.
En 2016, 700 000 personnes ont assisté aux 55 prestations des Insus dans la francophonie européenne. Et, là, ils annoncent onze nouveaux concerts pour l’été 2017 à partir du 23 juin. Leurs performances sont ainsi attendues notamment à Nancy, Tours, Albi (Pause Guitare), Nîmes, Nice, Vienne, et Bayonne.
.
.
.

Tags: , , , , , , ,

POLNAREFF rendra visite au Manneken Pis de Bruxelles ce 17 novembre 2016

Polnareff en 1972

Polnareff en 1972 – Photo (c) Tony Frank

Ce jeudi 17 novembre 2016, la statue bruxelloise du Manneken Pis recevra un costume de scène et des lunettes blanches à sa taille offertes par le chanteur Michel Polnareff. On pourra ainsi voir le petit bonhomme affublé de la sorte entre 18h30 et 20h00. Mais, pour tous les fans de Polnareff et les autres, l’artiste viendra saluer le public réuni sur la grand-place de Bruxelles depuis le balcon de l’hôtel de ville. Ce rendez-vous est fixé à 18h00 précises.

Pour rappel, Michel Polnareff proposera son nouveau concert le lendemain, vendredi 18 novembre, à Forest-national (Bruxelles).

.
.
.

Tags: , , , , , , , , , , ,

 Page 1 of 20  1  2  3  4  5 » ...  Last »