29 JANVIER

Pour tout savoir sur les éphémérides de ce jour CLIQUEZ ICI

.

.

.

29 JANVIER

Sacha DISTEL en 1985

29 janvier 1933 : Naissance, à Paris, de Sacha DISTEL, guitariste de jazz, compositeur et chanteur français d’origine russe par son père qui était un chimiste émigré en France. Par sa mère, Andrée Ventura, Sacha Distel est le neveu du musicien Ray Ventura. Il commence par être guitariste de jazz dans les boites de Saint-Germain-des-Prés. Puis, il fait ses débuts de chanteur en 1958 au casino d’Alger. Après une idylle très médiatisée avec Brigitte Bardot, il épouse, en 1963, la skieuse Francine Bréaud avec laquelle il aura deux fils, Laurent, né en 1964, et Julien, né en 1967. C’est son oncle, Ray Ventura, qui va l’initier au jazz et lui faire rencontrer des personnages qui seront déterminants pour son avenir: Henri Salvador par exemple. Sacha Distel est ainsi d’abord reconnu comme guitariste de jazz avant de se lancer dans la chanson à la fin des années 1950. Son premier succès est énorme: « Scoubidou » en 1959.

C’est également l’époque de « Mon beau chapeau », de « Personnalités » et « Ouah Ouah Ouah Ouah ». A partir de 1962, il anime des émissions de variétés à la télévision française et tout le monde se souvient des célèbres « Sacha Show ». Il adapte et reprend bon nombre de succès anglo-saxons et gagne ainsi le coeur des Français mais aussi et surtout celui des Françaises. C’est que ce fringant dandy chante bien: « Scandale dans la famille », « Monsieur Cannibale », « La belle vie », etc. On le sait moins mais, au début des années 1960, Sacha Distel enregistre un 33 tours complet avec des chansons écrites pour lui par Jacques Brel, Georges Brassens, Serge Gainsbourg ou Charles Trenet. Jusqu’au milieu des années 1980, Sacha Distel reste très populaire avec des mélodies plus que célèbres: « Toute la pluie tombe sur moi », « Le soleil de ma vie » en duo avec Brigitte Bardot, « Vite chérie vite », « Le père de Sylvia », « La porte d’en face », « Ma femme », « Je t’appelle pour te dire que je t’aime », etc. Ce sont toutes des adaptations françaises de « tubes » étrangers signés Stevie Wonder, Burt Bacharach ou Smokie entre autres. Le 28 avril 1985, il est victime d’un accident de la route, sur la nationale 7 dans la traversée du hameau de Maltaverne à proximité de Cosne-sur-Loire. A bord de la Porsche qu’il conduit se trouve la comédienne Chantal Nobel, alors héroïne du feuilleton télé « Châteauvallon ». Chantal Nobel est grièvement blessée et reste handicapée à vie. Sacha, lui, est légèrement blessé et est condamné à un an de prison avec sursis pour blessures involontaires. Sacha Distel est l’un des rares artistes français à avoir mené une carrière parallèle en Angleterre. C’est ce qui lui a permis, notamment, de tenir le rôle principal de la comédie musicale « Chicago » à Londres en 2001. Trois ans plus tard, après avoir déjà lutté à plusieurs reprises contre la maladie, Sacha Distel perd son ultime combat contre un cancer de la peau. Il décède au Rayol-Canadel-sur-Mer (F) le 22 juillet 2004. La mémoire de Sacha Distel et de ses oeuvres est perpétuée par l’un de ses fils, Laurent. A la fin de l’année 2012, ce dernier a commercialisé un superbe coffret de trois DVD reprenant les grands moments du « Sacha Show », ces émissions de variétés mythiques présentées à la télé française par son père entre 1962 et 1973. En janvier 2014, quelques mois avant le dixième anniversaire de la mort Sacha Distel, son fils Laurent annonce la sortie prochaine d’un autre coffret de DVD avec d’autres extraits d’émissions de télé.
.
**********
.

Roméo en 1975 (c) Christian Deville

29 janvier 1962 : Naissance du chanteur français ROMEO révélé très jeune, en 1973, grâce au succès de la chanson « Maman ». Roméo, de son vrai nom Georges Brize, est, à l’époque, le concurrent direct de Noam, autre enfant chanteur. Il est lancé par le producteur Claude Carrère mais sa carrière doit s’arrêter lorsque sa voix mue. Il serait aujourd’hui journaliste et a essayé de revenir à la chanson en se produisant au cours de galas nostalgiques. Les succès de Roméo, entre 1973 et 1975, avaient pour titres: « Maman », « Je veux être un homme », « Ton petit amoureux », la reprise de « Petit papa Noël » ou « Juste un petit baiser ». Une compilation de tous ces titres est sortie en CD dans les années 2000.

.
**********
.

Georges Van Parys

29 janvier 1971 : Décès, à Paris, du compositeur français Georges VAN PARYS à l’âge de 68 ans. Né le 7 juin 1902 à Paris, il apprend le piano dans sa jeunesse et découvre, en pleine adolescence, des compositeurs comme Ravel et Debussy qui resteront toujours ses modèles. Dès 1924, il utilise ses talents de pianiste pour accompagner des chanteuses comme Arletty, Lucienne Boyer ou Yvonne George. Trois ans plus tard, il change de registre et se lance dans la composition d’opérettes qui vont obtenir un certain succès: « Lulu » et « L’eau à la bouche » par exemple. Avec l’avènement du cinéma parlant, Georges Van Parys va s’orienter vers la musique de film et composer des centaines de thèmes. Parallèlement à ces activités cinématographiques, il se met aussi à composer des chansons dont certaines vont devenir de grands classiques de la chanson française: « La complainte de la butte » est chantée par Cora Vaucaire et « Comme de bien entendu » est interprétée par Arletty et Michel Simon. Mais d’autres mélodies viennent aussi étoffer les répertoires de Mouloudji, Danielle Darrieux, Maurice Chevalier, Fréhel et bien d’autres. Quelques unes de ces ritournelles sont d’ailleurs toujours reprises par des artistes contemporains comme Patrick Bruel ou Hélène Ségara. En 1968, il a reçu le Grand Prix de la Musique de la Société des Auteurs français pour l’ensemble de sa carrière. Georges Van Parys est inhumé au cimetière de Villiers-sur-Marne.

.
.
.

EVELYNE GALLET les 29 et 30 janvier 2016

2016 01 29 Evelyne Gallet ok

.

<><><><><><><><><><><><><>

.

2016 01 30 Evelyne Gallet ok

.

<><><><><><><><><><><><><>

<><><><><><><><><><><><><>

JANVIER 2020

VERONIC DICAIRE
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le mercredi 8.
**
DAVID HALLYDAY
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le mercredi 8.
**
ILIA
NATOYE (B – 5360), La Spirale, à 20 heures le vendredi 10.
**
VINCENT TALOCHE chante BOURVIL
HUY (B – 4500), Centre Culturel, à 20 heures le samedi 11.
**

VERONIC DICAIRE
MARCHE-EN-FAMENNE (B – 6900), Wex, à 20 heures le samedi 11.
**
VERONIC DICAIRE
CHARLEROI (B – 6000), Spiroudôme, à 19 heures le dimanche 12.
**
THIERRY LUTHERS chante JOHNNY HALLYDAY
MOUSCRON (B – 7700), Centre Culturel, à 20 h. 30 le mardi 14.
**
ANGELE
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le jeudi 16.
**
SHEILA
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le vendredi 17.
**
ILIA
LIEGE (B – 4020), L’An Vert, à 20 heures le samedi 18.
**

ZAZIE
GRENOBLE (F – 38 100), Summum, à 20 heures le samedi 18.
**
ARCADIAN
BRUXELLES (B – 1000), La Madeleine, à 20 heures le jeudi 23.
**
AXELLE RED
LIER (B – 2500), CC De Mol, à 20 h. 15 le jeudi 23.
**
BIGFLO & OLI
MARSEILLE (F – 13 004), Le Dôme, à 20 heures le vendredi 24.
**

ROCH VOISINE
MONS (B – 7000), Théâtre Royal, à 20 heures le vendredi 24.
**
AXELLE RED
BERINGEN (B – 3582), Casino, à 20 h. 15 le vendredi 24.
**

ROCH VOISINE
HUY (B – 4500), Centre Culturel, à 20 heures le samedi 25.
**
ROCH VOISINE
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 18 heures le dimanche 26.
**
ROCH VOISINE
NAMUR (B – 5000), Théâtre Royal, à 20 heures le mardi 28.
**
ROCH VOISINE
LIEGE (B – 4000), Le Forum, à 20 heures le mercredi 29.
**
ALAIN SOUCHON
AMIENS (F – 80 000), Le Zénith, à 20 heures le mercredi 29.
**
ALAIN SOUCHON
EPERNAY (F – 51 200), Le Millesium, à 20 heures le jeudi 30.
**
ANTOINE HENAUT
MOUSCRON (B – 7700), Centre Culturel, à 20 h. 30 le jeudi 30.
**
ALAIN SOUCHON
BRUXELLES (B – 1190), Forest-National, à 20 heures le vendredi 31.
**
ZAZIE
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le jeudi 30.

.
.
.

Charleroi : univers musical à découvrir avec Tout Doux Philibert ce 18 janvier 2019

JANVIER 2019

ALEXIS HK
CEBAZAT (F – 63 118), Le Sémaphore, à 20 heures le jeudi 10.
**
ALEXIS HK
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 20 heures le vendredi 11.
**
EMILIE JOLIE
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 14 heures le dimanche 13.
**
PASCAL OBISPO
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le mardi 15.
**
SAMIR BARRIS
LIEGE (B – 4020), Blues-Sphère, à 20 heures le mardi 15.
**
PASCAL OBISPO
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le mercredi 16.
**
ALDEBERT & ENFANTILLAGES
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 19 h. 30 le vendredi 18.
**
PASCAL OBISPO
LIEGE (B – 4000), Le Forum, à 20 heures le vendredi 18.
**
SAMIR BARRIS + KARIN CLERCQ
LOUVAIN-LA-NEUVE (B – 1348), Ferme du Biéreau, à 20 heures le vendredi 18.
**
ZAÏBA + LES HURLEMENTS D’LÉO
CALAIS (F – 62 100), Grand Théâtre Gérard Philipe, à 20 h. 30 le vendredi 18.
**
PASCAL OBISPO
CHARLEROI (B – 6000), Palais des Beaux-Arts, à 20 heures le samedi 19.
**
VINCENT TALOCHE chante BOURVIL
MONS (B – 7000), Théâtre Royal, à 20 heures le dimanche 20.
**
LES HURLEMENTS D’LÉO
BORDEAUX (F – 33 300), Salle des fêtes du Grand Parc, à 20 heures le jeudi 24.
**
DIDIER SUPER dans « La Comédie Musicale à Didier »
BRUXELLES (B – 1000), Cirque Royal, à 20 heures le jeudi 24.
**
VINCENT TALOCHE chante BOURVIL
TUBIZE (B – 1480), Centre Culturel, à 20 heures le vendredi 25.
**
LES HURLEMENTS D’LÉO
PARIS (F – 75 018), La Cigale, à 20 heures le vendredi 25.
**
ALEXIS HK
ROSNY SOUS BOIS (F – 93 110), Espace Georges Simenon, à 20 h. 30 le vendredi 25.
**
ALEXIS HK
FRESNES (F – 94 260), Grange Dîmière du Théâtre, à 20 heures le samedi 26.
**
DOMINIQUE A
BRUXELLES (B – 1000), Botanique, à 20 heures le samedi 26.
**
KIDS UNITED
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 15 heures le dimanche 27.
**
VINCENT TALOCHE chante BOURVIL
DIFFERDANGE (L – 4530), Aalt Stadhaus, à 20 heures le dimanche 27.
**
DOMINIQUE A
PARIS (F – 75 008), Salle Pleyel, à 20 heures le mardi 29.
**
ROCH VOISINE
CHARLEROI (B – 6000), Palais des Beaux-Arts, à 20 heures le mercredi 30.
**
EDDY DE PRETTO
BRUXELLES (B – 1000), Ancienne Belgique, à 20 heures le jeudi 31. !!! COMPLET !!!
.
.
.

JANVIER 2017

GERARD LENORMAN & 100 choristes
LIEGE (B – 4000), Forum, à 15 heures le dimanche 8.
**
CHERIE++ + MALVINA MEINIER + CHARLOTTE SAVARY
PARIS (F – 75 018), Les Trois Baudets, à 20 heures le lundi 9.
**
PATRICIA KAAS
COURBEVOIE (F – 92 400), Centre Evénementiel, à 20 heures le mardi 10.
**
CALI
CALUIRE-ET-CUIRE (F – 69 300), Radiant Bellevue, à 20 h. 30 le mercredi 11.
**
PATRICIA KAAS
MONS (B – 7000), Théâtre Royal, à 20 h. 30 le vendredi 13.
**
KENDI GIRAC
MARCHE-EN-FAMENNE (B – 6900), Wex, à 20 heures le samedi 14.
**
PATRICIA KAAS
HUY (B – 4500), Centre Culturel, à 20 h. 30 le samedi 14.
**
PATRICIA KAAS
LOUVAIN-LA-NEUVE (B – 1348), Aula Magna, à 18 heures le dimanche 15.
**
LOU + MAUD LÜBECK
PARIS (F – 75 018), Les Trois Baudets, à 20 heures le mardi 17.
**
ALDEBERT
LYON (F – 69 003), Bourse du Travail, à 18 h. 30 le mercredi 18.
**
MISSION ENFOIRES (Répétition générale)
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 19 h. 45 le mercredi 18.
**
VALERIAN RENAULT + MARGAUX SIMONE + LOLA BAÏ
PARIS (F – 75 018), Les Trois Baudets, à 20 heures le mercredi 18.
**
MONONC’ SERGE
ARLON (B – 6700), Au Palais, à 20 h. 30 le mercredi 18.
**
MISSION ENFOIRES
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 19 h. 45 le jeudi 19.
**
GIL DEPRETER récite et chante Gilbert BECAUD
MONS (B – 7000), Arsonic, à 20 heures le jeudi 19.
**
YVES JAMAIT
LYON (F – 69 003), Bourse du Travail, à 20 h. 30 le jeudi 19.
**
MISSION ENFOIRES
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 19 h. 45 le vendredi 20.
**
JEANNE CHERHAL
BRUXELLES (B – 1030), Théâtre 140, à 20 heures le vendredi 20.
**
CALI
FOUGERES (F – 35 301), Centre Culturel Juliette Drouet, à 20 h. 30 le vendredi 20.
**
KIDS UNITED
GRENOBLE (F – 38 100), Summum, à 17 heures le samedi 21.
**
MISSION ENFOIRES
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 19 h. 45 le samedi 21.
**
RICHARD SEGUIN
GRANBY (QC – J2G 2V1), Palace, à 20 heures le samedi 21.
**
YVES JAMAIT
BORDEAUX (F – 33 000), Théâtre Fémina, à 20 h. 30 le samedi 21.
**
MISSION ENFOIRES (enregistrement télé)
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 12 h. 45 et 19 h. 45 le dimanche 22.
**
MISSION ENFOIRES (enregistrement télé)
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 19 h. 45 le lundi 23.
**
LYNDA LEMAY
COLFONTAINE (B – 7340), Espace Magnum, à 20 heures le lundi 23.
**
JOËLLE SAINT-PIERRE
REPENTIGNY (QC – J6A 2B6), Centre d’Art Diane Dufresne, à 20 heures le mercredi 25.
**
GERALD DE PALMAS
FOURMIES (F – 59 610), Théâtre Jean Ferrat, à 20 heures le mercredi 25.
**
MONONC’SERGE
BRUXELLES (B – 1000), Magasin 4, à 19 heures le jeudi 26.
**
VERONIC DICAIRE
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le jeudi 26.
**
YVES JAMAIT
CHALON-SUR-SAONE (F – 71 100), Salle Marcel Sembat, à 20 heures le jeudi 26.
**
AURELIE CABREL
BINCHE (B – 7130), Théâtre Communal, à 20 h. 30 le vendredi 27.
**
SAULE
MONS (B – 7000), Le Manège, à 20 heures le vendredi 27.
**
AGE TENDRE (LINDA DE SUZA + GERARD LENORMAN + SHEILA + MARCEL AMONT + ISABELLE AUBRET + HUGUES AUFRAY + PASCAL DANEL + CHRISTIAN DELAGRANGE, etc.)
MARSEILLE (F – 13 004), Le Dôme, à 15 heures et 20 heures le samedi 28.
**
KIDS UNITED
BRUXELLES (B – 1190), Forest-National, à 17 heures le samedi 28. !!! COMPLET !!!
**
CALI
PERPIGNAN (F – 66 000), Théâtre Municipal Jordi Pere Cerda, à 19 h. 30 le samedi 28.
**
LES COWBOYS FRINGANTS
SHERBROOKE (QC – J1H 5A9), Théâtre Granada, à 20 heures le samedi 28.
**
LAURENCE JALBERT
GRANBY (QC – J2G 2V1), Palace, à 20 heures le samedi 28.
**
GERALD DE PALMAS
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le samedi 28.
**
Les BABELUTTES (jeune public)
BRUXELLES (B – 1070), au B’izou, à 15 heures le dimanche 29.
.
.
.

JANVIER 2016

PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le lundi 4.
**
PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le mardi 5.
**
BESSA + MELIE FRAISSE + SAHARA
PARIS (F – 75 018), Les Trois Baudets, à 20 heures le mercredi 6.
**
ROMAIN DIDIER + PASCAL MARY
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 19 heures le vendredi 8.
**
ALAIN SOUCHON & LAURENT VOULZY
TOULOUSE (F – 31 300), Le Zénith, à 20 heures le samedi 9.
**
LOUANE
BRUXELLES (B – 1000), Ancienne Belgique, à 20 heures le dimanche 10.
**
PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le lundi 11.
**
PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le mardi 12.
**
BAPTISTE CHABAUTY + SARAH ZEPPILLI + ORWELL
PARIS (F – 75 018), Les Trois Baudets, à 20 heures le mercredi 13.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le mercredi 13.
**
ALAIN SOUCHON & LAURENT VOULZY
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le jeudi 14.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le jeudi 14.
**
I MUVRINI
GRENOBLE (F – 38 100), Summum, à 20 heures le vendredi 15.
**
TIBIDI
ATH (B – 7800), Château Burbant, à 20 heures le vendredi 15.
**
RESISTE autour de Michel Berger
TOULOUSE (F – 31 300), Zénith, à 20 heures le vendredi 15.
**
VERONIC DICAIRE
LONGUENESSE (F – 62 219), Sceneo, à 20 heures le vendredi 15.
**
ALAIN CHAMFORT
BINCHE (B – 7130), Théâtre Communal, à 20 heures le vendredi 15.
**
YVES JAMAIT
MARSEILLE (F – 13 006), Espace Julien, à 20 h. 30 le vendredi 15.
**
KARIMOUCHE
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 20 h. 30 le vendredi 15.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le vendredi 15.
**
RESISTE autour de Michel Berger
TOULOUSE (F – 31 300), Zénith, à 15 et 20 heures le samedi 16.
**
LES FRANGLAISES
NOISY-LE-GRAND (F – 93 160), Espace Michel Simon, à 19 heures le samedi 16.
**
LES HURLEMENTS D’LEO chantent MANO SOLO
GONFREVILLE L’ORCHER (F – 76 700), Espace culturel Pointe de Caux, à 20 h. 30 le samedi 16.
**
YVES JAMAIT
ANNEMASSE (F – 74 100), Chateau Rouge, à 20 h. 30 le samedi 16.
**
ALAIN CHAMFORT
HUY (B – 4500), Centre Culturel, à 20 h. 30 le samedi 16.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le samedi 16.
**
NANA MOUSKOURI
LUDRES (F – 54 170), Espace Chaudeau, à 16 heures le dimanche 17.
**
MAURANE
BRAINE-LE-COMTE (B – 7090), Salle Baudouin IV, à 20 heures le dimanche 17.
**
PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le lundi 18.
**
FOREVER GENTLEMEN (GAROU + ROCH VOISINE + CORNEILLE)
MARSEILLE (F – 13 004), Le Dôme, à 20 heures le mardi 19.
**
PASCAL MARY
PARIS (F – 75 004), Théâtre Essaïon, à 20 heures le mardi 19.
**
LES FRANGLAISES
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 20 h. 30 le mardi 19.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le mercredi 20.
**
VERONIC DICAIRE
GRENOBLE (F – 38 100), Summum, à 20 heures le mercredi 20.
**
AXELLE RED
BERINGEN (B – 3580), Cultuurcentrum, à 20 heures le mercredi 20.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le mercredi 20.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le jeudi 21.
**
MICHEL LEGRAND & VINCENT NICLO
PARIS (F – 75 017), Palais des Congrès, à 20 heures le jeudi 21.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le jeudi 21.
**
MARCIE
MONTBRISON (F – 42 600), Festival Polysons, le vendredi 22.
**
ALEX RENART + MARCIE + LORAINE FELIX
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 19 heures le vendredi 22.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le vendredi 22.
**
JOHNNY HALLYDAY
MONTPELLIER (F – 34 470), L’Arena, à 20 heures le vendredi 22.
**
SANSEVERINO
PORTES LES VALENCE (F – 26 800), Le train théâtre, à 20 h. 30 le vendredi 22.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le vendredi 22.
**
ZAZ
SAINT-AVOLD (F – 57 500), Centre Culturel Pierre Messmer, à 20 h. 30 le vendredi 22.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le samedi 23.
**
LES HURLEMENTS D’LEO chantent MANO SOLO
CHOLET (F – 49 300), Le Jardin de verre, à 20 heures le samedi 23.
**
YVES JAMAIT
CALUIRE-ET-CUIRE (F – 69 300), Radiant Bellevue, à 20 heures le samedi 23.
**
JOHNNY HALLYDAY
MONTPELLIER (F – 34 470), L’Arena, à 20 heures le samedi 23.
**
ALAIN SOUCHON & LAURENT VOULZY
GRENOBLE (F – 38 100), Summum, à 20 heures le samedi 23.
**
THOMAS FERSEN
MARCHE-EN-FAMENNE (B – 6900), Maison de la Culture, à 20 heures le samedi 23.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le samedi 23.
**
ZAZ
YERRES (F – 91 330), Centre Educatif et Culturel, à 20 h. 30 le samedi 23.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le dimanche 24.
**
LES ENFOIRES
PARIS (F – 75 012), AccorHotels Arena Bercy, à 20 heures le lundi 25.
**
ZAZA FOURNIER + PRESQUE OUI
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 19 heures le mardi 26.
**
BERTRAND BELIN + IVAN TIRTIAUX + OLIVIER TERWAGNE
BRUXELLES (B – 1210), Orangerie du Botanique, à 20 heures le mardi 26.
**
MARCIE
VENDENHEIM (F – 67 550), Centre Culturel, à 20 heures le mardi 26.
**
DOMINIQUE A
PORTES LES VALENCE (F – 26 800), Le train théâtre, à 20 h. 30 le mardi 26.
**
HUBERT-FELIX THIEFAINE
BREST (F – 29 200), Le Quartz, à 20 h. 30 le mardi 26.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le mercredi 27.
**
HUBERT-FELIX THIEFAINE
SAINT-MALO (F – 35 400), La Nouvelle Vague, à 21 heures le mercredi 27.
**
SOPHIE TAPIE
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 20 h. 30 le jeudi 28.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le jeudi 28.
**
FRERO DELAVEGA
LONGUENESSE (F – 62 219), Sceneo, à 20 heures le vendredi 29.
**
EVELYNE GALLET
MONTIGNY-LE-TILLEUL (B – 6110), à 20 heures le vendredi 29 pour un « Chant’Appart chez les Belges » uniquement sur réservation.
**
CLAUDE SEMAL & FRANK WUYTS
SERAING (B – 4100), Centre Culturel, à 20 h. 30 le vendredi 29.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le vendredi 29.
**
RADIO ELVIS
MONTBRISON (F – 42 600), Théâtre des Pénitents, à 19 heures le samedi 30.
**
ZAZ
PARIS (F – 75 009), Olympia, à 20 heures le samedi 30.
**
BOOBA
LILLE (F – 59 000), Zénith Arena, à 20 heures le samedi 30.
**
LIZ CHERHAL
SARLAT (F – 24 200), Centre Culturel et de Congrès, à 20 heures le samedi 30.
**
EVELYNE GALLET
BOUSSU-LEZ-WALCOURT (B – 6440), à 20 heures le samedi 30 pour un « Chant’Appart chez les Belges » uniquement sur réservation.
**
LILI CROS & THIERRY CHAZELLE
PARIS (F – 75 011), Le Zèbre de Belleville, à 20 h. 30 le samedi 30.
**
DANIEL GUICHARD
LONGUENESSE (F – 62 219), Sceneo, à 16 heures le dimanche 31.
**
ZAZ
PARIS (F – 75 009), Olympia, à 20 heures le dimanche 31.
.
.
.

23 JANVIER

ANDREX en 1959

23 janvier 1907 : Naissance, à Marseille, du chanteur français ANDREX. Très jeune, il rencontre Fernandel à l’école et les deux garçons se lient d’amitié. André Jaubert, c’est le vrai patronyme d’Andrex, débute comme chanteur à l’Alcazar de Marseille où il est épaulé par Maurice Chevalier. Il monte ensuite à Paris et se produit au Concert Mayol. Puis, il se consacre au théâtre et à l’opérette. En 1932, Henri Varna l’embauche au Casino de Paris. C’est le début d’une longue série de concerts dans les music-halls parisiens: l’ABC, Bobino et le Théâtre de l’Empire. A partir de 1931, c’est le cinéma qui l’attire. Il tourne toute une série de films dont 29 aux côtés de Fernandel. Parallèlement à sa carrière d’acteur, Andrex continue à mener une carrière de chanteur avec des succès qui ont pour titres « Comme de bien entendu », « La Samba brésilienne », « Chez Bébert » ou « Y’a des zazous » que Brigitte Fontaine enregistre en duo avec M en 2001.

En 1971, son épouse, l’actrice Ginette Baudin décède. A partir de ce moment, Andrex se fait plus rare malgré une ou l’autre apparition dans des émissions de Guy Lux. L’artiste décède d’une attaque cardiaque à Paris le 10 juillet 1989.
.
**********
.

Django Reinhardt dans les années 1950

23 janvier 1910 : Naissance, à Liberchies en Belgique, du guitariste de jazz Django REINHARDT. Faisant partie des « gens du voyage », c’est dans une roulotte que Django voit le jour à quelques kilomètres de Charleroi. Ce village accueille d’ailleurs chaque année le « Django Festival » qui permet d’applaudir des groupes de jazz et de chanson qui ont en commun le swing et le style dit « manouche » caractéristique de la musique de Django. Django a influencé pas mal d’artistes de la chanson francophone et c’est à ce titre qu’il se devait de figurer ici. C’est le cas de la chanson qui lui rend hommage et qui est enregistrée par Sacha Distel en 1972: « Ma première guitare ». Sur l’enregistrement original, le chanteur français y est accompagné au violon par Stéphane Grappelli qui fonda le « Quintette du Hot Club de France » avec Django Reinhardt.

Le jeu particulier de Reinhardt était dû au fait que, suite à une brûlure de la main, il ne pouvait plus utiliser que trois doigts sur sa guitare. Ce musicien exceptionnel nous a quitté le 16 mai 1953 à Samois-sur-Seine, localité qui organise aussi des événements à la mémoire de Django.
.
**********
.

Jeanne Moreau en 1975

23 janvier 1928 : Naissance, à Paris, de l’actrice et chanteuse française Jeanne MOREAU d’un père hôtelier à Montmartre et d’une mère anglaise, Kathleen Buckley, danseuse aux Folies-Bergères. Plus connue comme actrice que comme chanteuse, elle réussit cependant à marquer la chanson par des titres comme « J’ai la mémoire qui flanche ». Sa carrière de comédienne commence à la fin des années 1940 et va prendre une ampleur considérable avec de nombreux films à succès. En 1962, Jeanne Moreau joue dans le film « Jules et Jim » de François Truffaut. Le producteur Jacques Canetti commercialise la chanson originale du film, « Le tourbillon », que Jeanne interprète dans le film avec Serge Rezvani à la guitare. Le succès est immédiat.

Sa carrière en tant que chanteuse démarre avec deux albums originaux de Serge Rezvani, qui se fait appeler Cyrus Bassiak, en 1963 et 1967. D’autres opus suivent comme, en 1981, celui qui reprend des textes du poète belge Norge. A cette époque, elle enregistre aussi un duo avec Guy Béart: « Parlez-moi de moi (y’a qu’ça qui m’intéresse) ». En 2010, elle enregistre l’intégrale du « Condamné à mort » de Jean Genet, un album interprété avec Etienne Daho. Ce dernier a mis en musique les textes de Genet et réalisé ce disque à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain. En 2011, elle est au festival d’Avignon pour interpréter le « Condamné à mort » avec Etienne Daho. Jeanne Moreau a été retrouvée morte, d’un décès naturel, chez elle à Paris le 31 juillet 2017.
.
**********
.

Christophe Dechavanne en 2002 (c) Georges Biard

Christophe Dechavanne en 2002 (c) Georges Biard

23 janvier 1958 : Naissance à Paris de l’animateur, producteur d’émissions de télévision et de radio français Christophe DECHAVANNE. Le père de Christophe est promoteur et marchand de biens. Sa mère est journaliste. Elevé dans le seizième arrondissement de la capitale française, il suit les cours du lycée Fénelon Sainte-Marie avant de se tourner vers une école qui forme aux professions immobilières. Et, jusqu’en 1982, c’est avec l’immobilier et la rénovation des appartements que Christophe gagne sa vie. Sans doute légèrement influencé par le métier qu’exerçait sa maman, il change de cap et envisage de devenir animateur de radio en se présentant à Radio 7 où il est engagé. Quelques temps plus tard, c’est à France Inter qu’il décroche un contrat. Au fil des rencontres, il obtient de pouvoir réaliser quelques reportages pour l’émission télé des frères Bogdanoff: Temps X. Au cours de l’été 1983, il parvient à présenter le jeu télévisé de TF1: « Super Défi ». Et, un an plus tard, il propose une séquence informatique et la météo sur Canal + dans le 7/9 de Michel Denisot. En 1985, c’est la chaîne de télé publique française Antenne 2 qui le recrute pour animer l’émission « C’est encore mieux l’après-midi », ce qui accroît sa notoriété. Une popularité qui n’échappe pas à la direction de la chaîne privée française TF1 qui vient le rechercher pour présenter des talk-shows à succès comme « Ciel, mon mardi ! » et « Coucou c’est nous ». En 1989, il fonde sa société de production: « Coyote ». Mais une nouvelle émission appelée « Tout le toutim » est un échec et il se retrouve à animer des soirées thématiques sur la télévision publique française. Au début des années 1990, passionné de sport automobile, il participe aux 24 heures de Francorchamps en Belgique. A cette occasion, il est l’invité de l’émission de radio « B comme… » de Daniel Barbieux sur la RTBF en compagnie de son ami le producteur belge Lou Deprijck (de Lou & les Hollywood Bananas). Au cours des années 2000, Christophe Dechavanne se tourne vers les radios périphériques françaises et anime des émissions sur RTL et Europe 1. Puis, on le retrouve participant à l’émission de téléréalité « La Ferme Célébrités » sur TF1 avant de reprendre « La roue de la fortune » ou encore « Une famille en or ». Outre le fait d’avoir, à plusieurs reprises, accueilli et côtoyé de nombreux chanteurs francophones dans ses différentes émissions, Christophe Dechavanne a lui-même, et assez involontairement, fait partie intégrante d’un des grands succès de la musique techno-dance des années 1980 lorsque sa voix a été samplée pour un single des Bassline Boys en 1989: « On se calme ». A la rentrée 2015, il devient le producteur de la 10e édition de la tournée nostalgique ‘Age tendre et tête de bois » qu’il reprend à Michel Algay en difficulté financière.

.
**********
.

Roger Pierre en 1978

23 janvier 2010 : Décès, à Paris, du comédien et occasionnellement chanteur français Roger PIERRE. Né à Paris le 30 août 1923, il se fait engager comme annonceur publicitaire sur l’antenne de Radio-Luxembourg après la guerre 1940-1945. En 1947, il y fait la connaissance de Jean-Marc Thibault avec qui il entame une carrière d’humoriste. Alors que leur duo comique touche lentement à sa fin dans les années 1970 et alors qu’il a déjà entamé depuis un moment une carrière de comédien en solo, il se tourne aussi vers la chanson et enregistre quelques 45 tours de factures diverses. Sur le label des disques Disneyland, il sort d’abord des disques consacrés aux enfants (« Les castors juniors font du sport » et « Les dessins z’animés ») et, chez Adès, « La chanson de Tom et Jerry » en 1976. Deux ans plus tard, c’est aux supporters de l’équipe française de football qu’il s’adresse avec « On est la France » à l’approche de la Coupe du Monde. D’autres chansons n’ont pas été de grands succès: « Z’êtes Belge, vous ? », « J’vais à Chatou » ou encore, en 1983, « S’il vous plaît » qui est alors le générique de l’émission télévisée française du même nom. Roger Pierre meurt, à l’âge de 86 ans, des suites d’un cancer, le 23 janvier 2010. Il est inhumé le 28 janvier 2010 au cimetière communal de Saint-Ouen.
.
.
.

13 JANVIER

 

Elsa Martinelli dans les années 1970

13 janvier 1935 : Naissance, à Grossetto en Toscane, de l’actrice italienne Elsa MARTINELLI. D’abord mannequin remarquée par Kirk Douglas, elle devient ensuite actrice. A la fin des années 1960 et au début des années 1970, Elsa Martinelli enregistre des chansons en français. Il y a « Mon cosmonaute » en 1967, « Le rendez-vous », sur une mélodie brésilienne parolée par Jean-Pierre Lang, ou encore « Allo », un duo avec Robert Hossein.

Après cette parenthèse musicale, Elsa Martinelli se lance dans les affaires et la mode en créant une entreprise de design et de confection en Italie. Elle décède le 8 juillet 2017 à Rome des suites d’une longue maladie.
.
**********
.

Richard Anthony en 1983 (c) Jean Eckian

13 janvier 1938 : Naissance, au Caire en Egypte, de l’interprète français Richard ANTHONY sous le véritable nom de Richard Btesh. Fils d’un industriel turc, il débarque en France au début des années 1950 après un détour par l’Egypte, l’Argentine et l’Angleterre. Ses parents poursuivent leur voyage en Italie mais Richard reste en France où il découvre la musique après des études de droit vite oubliées. Il pense alors que bien des chansons anglo-saxonnes ne sont pas connues en France et il décide de les interpréter en français. « You are my destiny » de Paul Anka devient ainsi « Tu m’étais destinée ».

Dans la foulée, Richard Anthony est, avec Danyel Gérard et Henri Salvador, l’un des premiers chanteurs à faire découvrir le rock au public français. Ses succès vont se multiplier ensuite: « Nouvelle vague », « J’entends siffler le train », « Ecoute dans le vent », « La terre promise » ou encore « Aranjuez mon amour ». Toutes ses chansons sont des reprises. Il en est de même pour « Amoureux de ma femme » en 1974, une chanson dont la version originale est italienne. La carrière de Richard Anthony se poursuit avec d’autres « tubes » comme « J’irai » (en 1978) et d’autres adaptations dans les années 1980 (comme « Memory » de « Cats » qui devient « Minuit »). Sa voix reste à jamais l’une des plus belles de la chanson francophone. Après des années de silence, de galère, de vaches maigres et de problèmes d’alcool, Richard Anthony fait un retour étonnant en 2005 avec la tournée des idoles « Age tendre et tête de bois ». En août 2010, on lui décèle un cancer du colon qui est rapidement guéri. Ce qui lui permet de reprendre le chemin des salles de spectacle avec 40 kilos de moins. En 2014, il retrouve aussi les studios pour enregistrer deux chansons: « I’ve got you under my skin » et une nouvelle version de « Un instant de bonheur ». Mais, rattrapé par ses problèmes de santé, Richard Anthony s’éteint à Pegomas (F – Alpes-Maritimes) le 20 avril 2015.
.
**********
.

En 1987

13 janvier 1961 : Naissance du chanteur français Robert FAREL. Après avoir enregistré deux 45-tours (« Mauvaise journée pour les chacals » et « Perdu sous l’Equateur »), il reprend, en 1987, la chanson « Les petits boudins » de Serge Gainsbourg interprétée initialement par Dominique Walter vingt ans plus tôt. La reprise produite par Etienne Daho est un énorme succès mais également le seul de Robert Farel après avoir écrit le texte de la chanson « Duel au soleil » pour Daho. Robert Farel disparaît curieusement de la circulation sans donner de nouvelles après un dernier disque sorti en 1988: « Rue des mauvais garçons ».

.
**********
.

13 janvier 1996 : Décès, à Paris, de l’actrice française Denise GREY à l’âge de 99 ans. Née à Châtillon le 17 septembre 1896, elle débute dans le cinéma muet en 1915 avant de se consacrer au théâtre. Puis elle revient au cinéma, parlant cette fois, dans les années 1930. Elle connaît un grand succès au cinématographique pendant des années. Et, dans la décennie 1980, elle fait son grand retour dans le film « La Boum », où elle incarne Poupette, l’arrière-grand-mère de Vic (Sophie Marceau). En 1986, à l’automne de sa vie, elle surprend encore en enregistrant la chanson « Devenir vieux » qui est un texte émouvant et sensible lu sur un thème musical. Elle meurt en 1996 sans toutefois atteindre les 100 ans.
.
.
.

12 JANVIER

12 janvier 2011 : Inauguration à l’Université de Sarrebrück en Allemagne d’un service d’archives de la chanson française. Grâce à ce dernier, étudiants, professeurs, lycéens et chercheurs pourront consulter une collection impressionnante d’ouvrages et d’enregistrements de chansons francophones. Cette initiative est mise en place dans le cadre des études d’un master en musicologie qui permet d’étudier la musique de la chanson du 15e siècle à la chanson française contemporaine, de la musique espagnole du 16e siècle à l’analyse informatique. Avec une spécialité à choisir dans la phase finale du cursus.

.
.
.

10 JANVIER

 

Bernard Sauvat en 1977

10 janvier 1941 : Naissance, à Casablanca (Maroc), du chanteur français Bernard SAUVAT. Il interprète quelques « tubes » au début des années 70 comme « L’amour il faut être deux » (1972), « La robe verte » (1973) et, surtout, « Le professeur est un rêveur » (1974).

Ce dernier succès est d’ailleurs presque autobiographique puisque Bernard a quitté l’enseignement des maths au Maroc pour se tourner vers la chanson en France, encouragé par Lucien Morisse, directeur d’Europe 1 et des disques Az dans les années 1960. Près de 30 ans plus tard, un autre de ses succès de 1974, « L’Amitié », devient l’hymne des « Staracadémiciens » de TF 1. En 2009, Bernard Sauvat participe, avec d’autres chanteurs des années 1970, à l’aventure du spectacle « Age tendre et tête de bois ». Au cours de cette tournée, à Dunkerque, il subit une lourde chute qui le prive de scène pendant quelques mois. Au début de l’année 2012, il commercialise un album de nouvelles chansons intitulé « Les potes poètes de Barbizon ». En septembre 2014, il publie un livre autobiographique: « Et dire que j’ai chanté tout ça ». Quelques mois plus tard, un nouvel album de l’artiste est disponible à la vente : « Le professeur chante pour les enfants ». Bernard Sauvat fête alors ses 50 ans de carrière en proposant deux spectacles à Beyrouth en février 2016. Puis, un nouvel opus est distribué en septembre : « La poésie à fleur de mots ». Alors qu’il travaille avec l’auteur Frank Thomas sur le projet d’une comédie musicale depuis des années, le disque reprenant les chansons de « Retour à l’Auberge Ganne » est édité en septembre 2017. En 2018, un nouveau spectacle est proposé en octobre au théâtre Dejazet à Paris et il est basé sur les chansons de l’album « Mes silences d’autrefois » publié quelques semaines plus tôt.
.
**********
.

Sapho

10 Janvier 1950 : Naissance, à Marrakech, au Maroc, de la chanteuse française SAPHO. De son vrai nom Danielle Ebguy, Sapho est une artiste française qui chante dans plusieurs langues: français, arabe, anglais, espagnol et hebreu. Son enfance se déroule au Maroc avant que l’adolescente ne débarque à Paris. Attirée par la chanson, elle fréquente le Petit Conservatoire de Mireille sous le nom de « Bergamotte », un personnage de chanteuse québécoise qu’elle crée de toute pièce. En hommage à la poétesse Sappho, elle décide de choisir ce pseudonyme pour enregistrer son premier album en 1977. A la même époque et en parallèle, elle fait partie de « La Bande à Basile » et du groupe « Odeurs », formations auxquelles elle collabore vocalement. Avec plusieurs cordes à son arc, Sapho écrit alors des romans et participe à un opéra avant de présenter un spectacle de reprises de Léo Ferré en flamenco en 2005.

Trois ans plus tard, elle sort un album intitulé « Universelle ». Il contient un véritable mélange d’influences qui vont du rock au funky en passant par le reggae et la musique arabo-andalouse. Sapho est une chanteuse de variétés dans la version la plus noble du terme. Mais elle n’est pas une chanteuse à succès. Elle prend toute sa dimension sur scène en faisant vivre les chansons qu’elle grave sur des disques comme dans autant d’écrins à ouvrir pour mieux en apprécier la texture. En octobre 2018, elle rend hommage très sobrement, grâce à des enregistrements piano-voix, à l’une de ses idoles en commercialisant l’album « Sapho chante Barbara ».
.
**********
.
10 janvier 1985 : Naissance, à Cernay, du chanteur et accordéoniste français Claudio CAPEO sous le vrai nom de Claudio Ruccolo. D’origine italienne, il découvre la musique en famille et apprend à jouer de l’accordéon dès l’âge de six ans. Ses parents l’encouragent dans cette voie et il participe à de nombreux concours dans toute l’Europe. A seize ans, adolescence oblige, il se passionne pour le rock métal et fait partie d’un groupe éphémère. Une fois cette aventure musicale terminée, il revient à l’accordéon pour rejoindre une formation de jazz africain pendant deux ans. En dehors de sa passion pour la musique, Claudio exerce le métier de menuisier décorateur à temps plein. Mais son accordéon n’est jamais bien loin et, un jour de 2008, un collègue lui conseille fortement de chanter en s’accompagnant de son instrument. Il suit le conseil et forme un groupe qui enregistre deux albums et se produit un peu partout en Europe. Au cours d’un concert donné au printemps de Bourges, une personne avisée lui conseille de participer au crochet télévisé de la chaîne privée française TF1 « The Voice la plus belle voix ». C’est ce qu’il fait en 2016 sans son accordéon pour obtenir un avis professionnel sur ses qualités vocales. Enrôlé dans l’équipe de Florent Pagny, il est éliminé au cours des duels. Mais cette expérience télévisuelle l’a fait remarquer par un public nombreux et, aussi, par un directeur de label, Sébastien Saussez qui lui propose de commercialiser un album de chansons originales. C’est très bien vu puisque l’opus reste cinq semaines en tête des ventes françaises et est récompensé par un disque de platine. Il est surtout porté par les titres « Un homme debout », « Ca va ça va », « Riche » et « Dis-le moi ».

Ce sont ces chansons qui attirent un très nombreux public là où il passe en concert comme notamment, le 20 juillet 2017 aux Francofolies de Spa en Belgique. Poursuivant le chemin que le succès lui a tracé, Claudio Capeo commercialise un nouvel album intitulé « Tant que rien ne m’arrête » à la rentrée 2018 et celui-ci est bien annoncé par de nombreuses radios qui en diffusent le premier extrait : « Ta main ».
.
**********
.
10 janvier 1985 : Le chanteur italo-belge Frédéric FRANCOIS reçoit un disque d’or pour son album contenant les succès « Mon coeur te dit je t’aime » et « On s’embrasse on oublie tout ». Le précieux objet lui est remis dans le cadre prestigieux des salons de l’hôtel Astoria à Bruxelles.
.
**********
.

PERRINE & JEANMI en 2006

PERRINE & JEANMI en 2006

10 janvier 2007 : Jusqu’au 13 janvier, le duo PERRINE & JEANMI se produit tous les soirs sur la scène de La Samaritaine à Bruxelles. Lauréats de la Biennale de la chanson française, à Bruxelles en 2004, Perrine et Jeanmi livrent un concert très inspiré dans une configuration acoustique minimale: « Délicate Attention ».
.
**********
.

Livret de l’album live posthume sorti en 2011

10 janvier 2010 : Décès, à Paris, du chanteur et musicien français Mano SOLO. Né le 24 avril 1963 à Châlons-sur-Marne, sous le nom de Manu Cabut, il est fils du dessinateur Cabu (Jean Cabut) assassiné lors de l’attentat du magazine français Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. C’est en 1980 que Mano Solo effectue ses premiers pas de musicien comme guitariste au sein d’un groupe punk appelé les Chihuahuas. Six ans plus tard, il apprend qu’il est séropositif. Au début des années 1990, alors que le temps presse, il se décide à interpréter ses textes. Son premier album enregistré sous le nom de Mano Solo, « la Marmaille nue », sort en 1993 et se vend à 100.000 exemplaires. Un deuxième album sort deux ans plus tard et a pour titre « Les Années sombres ». La même année, en 1995, l’artiste annonce publiquement au Bataclan de Paris qu’il a contracté le SIDA. Les enregistrements de disques vont se poursuivre à un rythme régulier ensuite mais avec des succès divers. Il y a « Frères Misère » en 1996 suivi de quelques enregistrements publics (« Je sais pas trop » en 1997, « Internationale Shalala » en 1999 et « La Marche » en 2002) mais aussi « Dehors » en 2000 et « Les Animals » en 2004. Deux ans plus tard, Mano Solo ne renouvelle pas son contrat avec la maison de disques Warner. Pour son nouvel album, « In The Garden », sorti en mars 2007, il propose aux internautes de l’aider par une souscription destinée à payer les frais de promotion une fois l’album réalisé. La souscription lancée le 18 septembre s’avère peu concluante: il n’y a que 2.800 souscripteurs par internet. Mais les 35.000 exemplaires vendus dans les bacs remboursent la banque du prêt contracté par l’artiste pour produire l’opus. Sans plus. Le 28 septembre 2009 sort un nouvel album, le dernier: « Rentrer au port ». Le chanteur entame alors une série de concerts à l’Olympia de Paris mais le 12 novembre, il doit être hospitalisé. Mano Solo décède le 10 janvier 2010 à l’âge de 46 ans, des suites de plusieurs anévrismes. Il est inhumé au cimetière parisien du Père-Lachaise. En novembre 2011 sort l’enregistrement du dernier concert de Mano à l’Olympia en 2009. Les bénéfices des ventes sont versés à l’association « Fazasoma » qui vient en aide à la population malgache et que Mano Solo soutenait depuis 2006. Une collection de livrets de toutes les chansons de Mano Solo pour piano, chant et guitare sort en 2012 aux Éditions Capte Note-Planète Partitions. Artiste complet, Mano Solo dessinait et peignait notamment les pochettes de ses albums. Il écrivait aussi et, avec l’argent de la musique, avait monté sa propre société d’édition (« La Marmaille nue »). Il publia, en 1995, un recueil de poèmes (« Je suis là ») et, en 1996, un roman (« Joseph sous la pluie »). Ces deux ouvrages ont été rassemblés dans un livre, « Joseph sous la pluie », publié par Points en janvier 2012.
.
**********
.
10 janvier 2011 : Patrick FIORI entame une grande tournée des petites salles en Belgique francophone. Le plus récent album de Patrick Fiori est sorti en septembre 2010. Emmené par un titre composé par Jean-Jacques Goldman, « Peut-être que peut-être », l’opus a été aussi bien accueilli par les médias que par le public. C’est la crise et le début d’une année est toujours une période financièrement difficile. Fiori a donc décidé de se produire de manière intimiste dans des salles plus petites et rarement fréquentées par des artistes de sa carrure. En pleine maturité, le chanteur offre un moment unique de partage et d’intimité à ses fans et aux autres. Jusqu’au 21 janvier, sa tournée l’emmène à Louvain-la-Neuve, Colfontaine, Verviers, Namur, Seraing, Bruxelles, Braine-le-Comte, Ath et Braine l’Alleud.
.
.
.

 Page 1 of 7  1  2  3  4  5 » ...  Last »