SAULE récompensé par le Prix Rapsat-Lelièvre 2014

Saule a aussi reçu un disque d'or en Italie en mai 2014

Le prix Rapsat-Lelièvre 2014 a été attribué à l’artiste belge de la Fédération Wallonie-Bruxelles Saule. C’est en novembre prochain, à l’occasion du festival canadien « Coup de coeur francophone » de Montréal, que l’auteur-compositeur-interprète recevra officiellement son prix destiné à souligner l’excellence de son disque intitulé Géant. A cette occasion, un spectacle de l’artiste est aussi prévu le 14 novembre à l’Astral de Montréal.

Dans son troisième album, intitulé « Géant » et réalisé par le chanteur anglais Charlie Winston, Baptiste Lalieu, alias Saule, explore de nouveaux territoires au confluent de deux cultures, le rock anglo-saxon et la chanson française. Les membres du jury du Prix rapsat-Lelièvre  ont d’ailleurs souligné l’émotion particulière qui s’en dégage.
Depuis son premier opus paru en 2006, Saule n’a cessé de gagner en popularité tant auprès du public belge qu’auprès de ceux de la France et du Québec. Le succès de la chanson « Dusty Men » enregistrée en duo avec Charlie Winston lui a même permis de se faire valoir en Italie, où il a été invité à se produire à la finale de la version italienne de l’émission « The Voice ». Il a également reçu à cette occasion un disque d’or en dans ce pays. Maîtrisant parfaitement les techniques de la scène,  Saule livre ses nouvelles chansons dans un spectacle d’une énergie débordante qui ne laisse personne indifférent.
Le prix comprend une bourse à l’interprète d’un montant de 3000 $, à laquelle s’ajoute une somme de 2000 $ devant être répartie entre les auteurs et compositeurs. De plus, une aide financière de 10 000 $ est attribuée au producteur de l’artiste afin d’assurer la diffusion du disque sur le marché québécois.
Depuis plus de 30 ans, le Prix Rapsat-Lelièvre, qui s’appelait auparavant le Prix Québec-Wallonie Bruxelles de la chanson francophone, s’attache à récompenser chaque année en alternance un auteur-compositeur-interprète belge francophone et un Québécois. Le but ultime est ensuite de permettre à cet artiste récompensé de développer une carrière outre-Atlantique : en Europe pour les Québécois et en Amérique du Nord pour les Belges. Le lauréat québécois reçoit son prix aux Francofolies de Spa, tandis que le lauréat de Wallonie-Bruxelles le reçoit au Coup de coeur francophone de Montréal. Cette distinction est attribuée par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus du Québec et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour rappel, c’est Lisa LeBlanc qui a reçu cet hommage pour son album éponyme en 2013.
.
.
.