Le 200e numéro de PLATINE pour cet été 2014

Le magazine « papier » de la chanson de variétés vient de sortir pour la 200e fois en ce mois de juillet 2014. Dans le secteur de la presse périodique qui connaît de plus en plus de difficultés et dans un domaine artistique où le moral n’est plus nécessairement au beau fixe, l’événement vaut la peine d’être souligné. Bien sûr, la formule du magazine a dû s’adapter à notre époque où les ventes de disques ne sont plus des références immédiates du succès des artistes. Et, face aussi à la diminution du chiffre des amateurs de chanson, et plus particulièrement de chanson francophone de variétés, la publication ne sort plus désormais qu’une fois tous les deux mois.
C’est donc depuis le 1er avril 1992 que la revue « Platine » s’adresse à ceux que la chanson dite de variétés s’adresse. Et elle a de quoi les ravir car elle est la seule, notamment, à proposer des entretiens réalisés avec des chanteurs mais aussi avec des producteurs, des éditeurs, des auteurs, des compositeurs, des biographes, des ingénieurs du son, des exploitants de lieux culturels, des photographes : soit tous ceux qui gravitent pour et autour de la chanson majoritairement francophone.
C’est à l’initiative de Patrick-Robert Galéra, Christophe Boulmé et Jean-Pierre Pasqualini que le magazine est né. Ce dernier, qui est à lui tout seul, une véritable encyclopédie de la variété française a aussi su s’entourer de journalistes spécialisés dans d’autres domaines musicaux pour offrir une riche palette d’articles dans chaque numéro. C’est ainsi que Jean-Louis Camet, Eric Chemouny, Jean-Marc d’Angio, Stéphane Dhône, Joël Berrube, Cécile Ayral, et Ludovic Perrin sont venus rejoindre l’équipe de base au fil des ans. De plus, directeur des programmes de Télé Mélody depuis 2013, JPP, comme on appelle fréquemment Jean-Pierre Pasqualini, permet aussi aux lecteurs de « Platine » d’être les seuls à pouvoir prendre connaissance bien à l’avance de la grille des émissions de cette chaîne de télé consacrée aux émissions de variétés françaises du passé souvent diffusées dans leur intégralité.
Depuis 1992, ce sont environ neuf numéros de « Platine » qui ont été mis en place chaque année dans les kiosques à journaux.
Pour cette 200e parution, le magazine propose, comme d’habitude, les commentaires de la rédaction sur les dernières sorties de disques, des discographies complètes de chanteurs et chanteuses, mais aussi la rubrique du carnet noir où toutes les personnalités disparues récemment sont évoquées. Des articles et interviews sont aussi consacrés à Pierre Perret, à Jeanne Mas, à Dave, à Georgette Lemaire, à Renaud et  aux regretté Etienne Roda-Gil, Henri Leproux et Sacha Distel. Les colonnes consacrées aux traditionnels potins sont bien remplies. Et un dossier spécial est consacré à la nouvelle comédie musicale « Mistinguett » avec l’interview de Carmen Maria Vega qui interprète le rôle principal et de Vincent Baguian, l’auteur du livret.
Côté pratique, sachez que « Platine » se vend au prix de 6,80 € en France et de 7,30 € en Belgique pour une centaine de pages plutôt luxueuses.
Pour toute info supplémentaire sur le magazine, rendez-vous sur la page Facebook de Platine en CLIQUANT ICI.