Serge Lama à Colfontaine (Belgique)

Serge Lama à Colfontaine (c) Passion Chanson

La tournée de Serge Lama a fait escale à Colfontaine, en Belgique, ce 15 février 2014, soit quatre jours après le 71e anniversaire du chanteur. Nous y étions et avons été surpris par la forme extraordinaire de l’artiste qui n’a rien perdu, ou si peu, de sa prestance et de sa voix d’antan.

Il entre en scène accompagné par trois musiciens : un homme-chef d’orchestre-accordéoniste nommé Sergio Tomassi, un guitariste et un percussionniste. Puis Serge Lama est bien vite rejoint par un quatuor à cordes de charme féminin et une pianiste hors-pair. Et, dès le début, dans un décor feutré, on comprend que l’artiste va nous proposer un voyage dans le temps où tous ses grands succès cotoieront quelques mélodies injustement oubliées.
Sans respecter une chronologie évidente, le tour de chant commence notamment par « Les ballons rouges » avant de se poursuivre par un inédit d’une force incroyable au titre évocateur : « Des éclairs et des revolvers ». Puis, le public est totalement captivé par la succession des grands succès de Lama : « La vie lilas », « D’aventures en aventures », « Le chanteur », « Les glycines », « Mon ami mon maître », « Chez moi », « Femme femme femme », « Les p’tites femmes de Pigalle », « Une île », « Je t’aime à la folie » et « Marie la Polonaise ». D’autres chansons, tout aussi connues, trouvent une nouvelle jeunesse grâce à de nouvelles orchestrations ou à une mise en scène particulière. C’est le cas de la version arabisante de « L’Algérie » et de la combinaison du « Temps de la rengaine » avec « Maman Chauvier » que l’artiste réalise en hommage à ses parents disparus. Enfin, il y a les airs, tous genres confondus, que l’on a plaisir à redécouvrir comme « Seul tout seul », « Le quinze juillet à cinq heures », « La salle de bains », La fille dans l’église », « Je t’aime » et « L’enfant d’un autre ». Un hommage appuyé à la chanteuse Barbara est aussi rendu par l’intermédiaire de « La chanteuse a vingt ans ».
A Colfontaine, emporté par la foule enthousiaste devant lui, Serge Lama a même interprété une bonne partie de la chanson « Bruxelles » de Jacques Brel.
La toute dernière note de cette soirée magique fut celle, a capella, d’un « Je suis malade » magistral qui a satisfait tout le monde, c’est-à-dire les quelque 2 000 spectateurs qui avaient rejoint l’Espace Magnum de Colfontaine.
.
.
.