La Québécoise Lisa LeBlanc décroche le Prix Rapsat-Lelièvre 2013

Lisa LeBlanc - Photo (c) Valérie Jodoin-Keaton

L’édition 2013 du prix Rapsat-Lelièvre 2013 a été attribué à Lisa LeBlanc pour la qualité et la singularité de son tout premier album éponyme sorti en mars 2012. Certifié disque d’or au Canada, cet album de Lisa LeBlanc a été réalisé par Louis-Jean Cormier est maintenant distribué en Belgique, en France et en Suisse sous l’étiquette « Tôt ou tard ».

Les prix Casino 2OOO ont été attribués à Mondorf-les-Bains (Luxembourg)

Laura Cahen - Photo (c) Claude Piscitelli

La 9e édition du Festival Casino 2000, Saveurs Culturelles du Monde, s’est tenue à Mondorf-les-Bains du 9 au 11 mai 2013.

Dans le cadre de sa mission de promotion et d’accompagnement des jeunes talents, Casino 2OOO a mis en place depuis huit ans des prix pour offrir un coup de projecteur à un ou plusieurs artistes lors du festival. Cette année, c’est Armande Altaï qui était la présidente du jury qui a longuement délibéré pour attribuer les prix dont voici la liste.
Prix du Jury (700 €) : Laura CAHEN
Prix du Public (500 €) : JULIEN M’A DIT
Prix des Francofolies de Spa (un concert programmé en 2014) : Laura CAHEN
Prix SR2 Kulturradio (un concert enregistré dans l’émission « Bistrot Musique ») : KISSAMILE
Prix des Aralunaires (un concert programmé en 2014) : KAI SONNHALTER
Prix du Festival du Chat Noir (un concert au Festival du Chat Noir en 2013) : Lata GOUVEIA.

Georges MOUSTAKI est décédé à 79 ans

L’auteur, compositeur et interprète français Georges MOUSTAKI est décédé à Nice ce jeudi 23 mai 2013. En octobre 2011, deux ans après avoir alerté le public à propos de ses problèmes respiratoires, « Jo » Moustaki déclarait à la presse qu’il n’aurait plus jamais les capacités physiques de chanter. Depuis ce moment, les forces du chanteur n’ont cesser de diminuer. Victime de l’emphysème et toujours à la recherche d’oxygène, il a dû se résoudre à quitter son domicile parisien de l’île Saint-Louis qu’il chérissait tant pour emménager à Nice où il s’est éteint.

(suite…)

Only French Festival à DAKAR (Sénégal) du 22 au 25 mai 2013

Les 10e Octaves de la Musique attribuées en Belgique francophone

Benjamin Schoos grand vainqueur de la soirée (c) Passion Chanson

Les Octaves de la Musiques de la partie francophone de la Belgique sont comparables, toutes proportions gardées aux Victoires françaises ou aux Félix québécois. Il s’agit d’une soirée de remises de récompenses aux musiciens, chanteurs et groupes musicaux pour l’année révolue. Elle s’est déroulée le 29 avril à la Ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve.

Pour ce qui est des créations effectuées en 2012 et récompensées ce soir-là, nous retiendrons bien sûr les francophones et saluerons tout particulièrement la performance de Benjamin Schoos qui a remporté l’Octave de la Chanson Française ainsi que celle de l’Artiste de l’Année. Le prix PointCulture a, lui, été remis à la chanteuse pour jeune public Geneviève Laloy. Enfin, une Octave d’honneur a été attribuée à Axelle Red pour sa carrière déjà longue de 20 ans.

Axelle Red Octave d'honneur (c) Passion Chanson

La chanteuse Teri MOISE est décédée

Teri Moïse en 1999

La maison de disques EMI a annoncé ce jeudi 16 mai 2013 le décès de Teri MOISE à l’âge de 43 ans. Selon d’autres sources, l’artiste se serait donnée la mort le 7 mai dans une chambre d’hôtel à Madrid en Espagne. Teri Moïse était née le 25 mars 1970 à Los Angeles (USA) de parents émigrés haïtiens vivant dans le quartier défavorisé de South Los Angeles. En 1990, elle débarquait en France pour étudier les lettres à la Sorbonne. Passionnée de musique, elle retournait ensuite en Californie et s’inscrivait au Los Angeles Musician Institute. Puis, elle revint en France et, après avoir été  bassiste dans plusieurs groupes, elle travailla comme choriste à Paris. Remarquée par un producteur, elle sortit son premier album en 1996. Il contenait un « tube » absolu diffusé par toutes les radios : « Les poèmes de Michelle ». Pour ce premier album éponyme Teri Moïse reçut la Victoire de la musique de l’artiste interprète ou groupe francophone de l’année 1997. Grâce à d’autres titres comme « Je serai là », elle a vendu 500 000 exemplaires de son premier album. En 1998, son deuxième opus, qui reprenait les titres « Fais semblant » et « Star », n’obtint pas le même score mais il s’écoula quand même à plus de cent mille unités. Après ça, Teri Moïse disparut du métier aussi vite qu’elle y était apparue et il était presque impossible de savoir ce qu’elle était devenue. Jusqu’à ce jour du mois de mai 2013.

Alors Chante à Montauban se souvient de Léo Ferré

*

Le festival « Alors Chante » de Montauban se tiendra du 6 au 11 mai 2013 en Tarn-et-Garonne.

*

Les journées des lundi 6 mai et mardi 7 mai seront consacrées aux spectacles pour jeunes public présentés dans le cadre des « Mômes en zic » : « La fabrique de nuages » de PONCET et « Le monde diplodocus » de Nicolas BERTHON le lundi; « ABCD Zut » par ZUT et « Sens dessus dessous » de Michèle BERNARD le mardi.
Mais c’est également le mardi 7 mai qu’aura lieu la soirée d’ouverture du festival avec, d’emblée, la soirée d’hommage à Léo FERRE avec, notamment, Cali, Nilda Fernandes, Alexis HK et Yves Jamait. Il y aura en effet vingt ans cette année, le 14 juillet, que Léo Ferré nous a quittés. Et « Alors Chante » se devait de faire honneur à celui qui avait été l’invité prestigieux du festival en 1992. Un invité qui était resté cinq jours sur place à apprécier et à aider les jeunes talents mais aussi à partager la scène avec les autres artistes prévus à l’affiche.
Les après-midis réservées aux découvertes francophones se dérouleront à partir du mercredi 8 jusqu’au samedi 11. Chaque jour à 14 heures 30, le chapiteau du Magic Mirrors accueillera, dans l’ordre, Charles-Baptiste, Jur, Patrice Michaud, Strange Enquête, Blanche, les Echappés de Sangatte, Lia, Laura Cahen, Yordan, Iaross, Face à la mer et La Mine de Rien. Tous ces artistes se disputeront le droit de se voir remettre un des Bravos 2013 le samedi 11 mai avant le concert de Tryo à l’Eurythmie.
Les avant-soirées au Théâtre accueilleront un hommage à Allain Leprest concocté par Yves Jamait, Jean Guidoni et Romain Didier, et les tours de chant de Askehoug, Imbert Imbert, Mélismell, Maissiat, Alexis HK, Julien Fortier et Amélie-les-Crayons.
Enfin, en ce qui concerne les soirées, elles se déclineront sous deux modes : les concerts plutôt intimistes du Magic Mirrors à 21 heures 30 et les spectacles de masse qui se tiendront dans la grande salle de l’Eurythmie à 21 heures.
Dans le premier cas, le festival retrouvera des artistes comme Peter Bultinck (ex-Orchestre du Mouvement Pérpétuel), Vincent Delbushaye ou Barcella mais aussi d’autres comme Françoiz Breut, Boulevard des Airs ou Barbara Carlotti entre autres.
Quant au public de l’Eurythmie, il vivra des retrouvailles chaleureuses avec Olivia Ruiz et Tryo mais il réservera aussi un très bon accueil aux BB Brunes, Liz Cherhal et Sexion d’Assaut.
Tous renseignements supplémentaires en surfant sur le site internet du festival « Alors Chante » de Montauban en CLIQUANT ICI.

Antoine ARMEDAN : Le jardin des nouveaux jours

Armé jusqu’aux dents d’une volonté qui force l’admiration, Antoine Armedan nous propose un disque totalement à contre-courant de ce qui se fait de plus tendance. Tel un Brassens, un Béart ou un Duteil du 21e siècle, cet artiste belge se présente à nous muni d’une seule guitare pour nous emmener dans son « jardin des nouveaux jours » en douze chansons.

Photo (c) Baptiste Mathy

Et ce qui étonne dans cet univers  très personnel, c’est forcément le dépouillement des orchestrations. Mais il n’y a pas que ça. Il y a aussi la construction des textes qui n’est à nulle autre pareille. C’est que l’auteur, compositeur et interprète écrit d’une manière peu commune. Et ce même si, à l’écoute répétée des chansons, la formule dévoile une tendance particulière à l’inversion des mots pour la rime. Cela dit, l’ensemble tient littéralement de la poésie. Une poésie derrière laquelle la musique semble venir en support.

Quant aux thèmes des chansons, il sont divers mais relèvent tous du vécu. Antoine Armedan évoque ainsi, dans un morceau très fort, le problème de l’alcool chez les adolescents (« Quinze ans »). Il est aussi question du désir de paternité (« Quand seras-tu ? ») et de la naissance annoncée et attendue (« On a bougé »). Puis il y a quelques très bonnes chansons d’amour comme « Trois mots », « Sans toi », ou « Entre les doutes » qui évoque la difficulté de rester amoureux en ces temps difficiles.
Antoine Armedan jongle donc aussi bien avec la langue française qu’avec sa guitare. Il sait utiliser à bon escient la métaphore (« La petite vieille ») et l’envolée onirique (« Le faiseur d’arc-en-ciel »).
Voilà donc un artiste de grand talent dont le disque nous semble toutefois assez peu abordable par un grand public. Les amateurs de poésie et de bons textes y trouveront leur compte. Mais les autres éprouveront quand même des difficultés à écouter l’album d’une traite. L’écoute attentive et intégrale des chansons, parfois longues, nécessite en effet une attention constante. Et l’écoute d’une oreille distraite vous lassera peut-être assez vite en fonction du manque de variété musicale des orchestrations.
En conclusion, la meilleure façon de découvrir Antoine Armedan est peut-être d’écouter son CD à dose homéopathique et sans excès : vous serez alors complètement sous le charme de cet artiste aussi attachant qu’atypique.

Bruxelles : Nuits Botanique jusqu’au 13 mai 2013

La 20e édition des Nuits Botanique se déroule jusqu’au 13 mai à Bruxelles. La démarche, enclenchée il y a quelques années, d’ouvrir les différentes scènes à des artistes non francophones s’accentue encore en cette année 2013. Et, fidèle au principe de ce site consacré à la chanson d’expression française, voici les artistes qui y participeront dans ce cadre.
* Dimanche 5 mai à 20 heures : MARIE-PIERRE ARTHUR + JEAN-LOUIS MURAT à l’Orangerie.
* Mardi 7 mai à 20 heures : MATHIEU BOOGAERTS au Grand Salon.
* Jeudi 9 mai à 20 heures : ALBIN DE LA SIMONE au Grand Salon.
* Vendredi 10 mai à 20 heures : BERTRAND BELIN à la Rotonde.
* Samedi 11 mai à 20 heures : VEENCE HANAO au Grand Salon.