Julie ROSES : un joli bouquet de fraîcheur

Dès la découverte du titre de son album, « Les pieds dans le plat », on comprend que Julie Roses n’est pas une artiste comme les autres. Issue « du milieu » du jazz, Julie a réussi à faire un amalgame intelligent entre ce genre musical et la chanson francophone dans ce qu’elle a de meilleur aujourd’hui.
Ainsi c’est le rythme mais aussi l’humour, la joie, le bonheur, la légèreté, l’insouciance et la poésie qui sont au rendez-vous de tous ces textes qui relatent les petits faits de la vie quotidienne de la chanteuse. Une interprète qui est aussi compositrice et auteure de temps à autre. Mais pas tout le temps car elle partage ce travail avec son complice, le talentueux musicien Yves Gourmeur.
Le résultat de cet alchimie est un album varié et riche d’excellents moments musicaux.
A la manière d’une Pauline Ester des années 2010, cette jeune femme belge originaire de la région de Mons prouve qu’elle est une artiste au registre très large. Elle épate dans un exercice de diction de haut vol comme « Les passants pressés » tout comme elle surprend sur un air de salsa comme « Le réveil ». L’album est une réussite musicale complète qui est appuyée par la participation de musiciens de renom. L’enregistrement et la production sont parfaits et la prise de voix est tout bonnement superbe.
Quant aux textes, ils ne vous lassent jamais et tournent autour de la vie quotidienne qui n’est pas toujours… rose ! Il y a les chansons de couple qui traitent de l’infidélité de deux manières différentes (« Feux de paille » et « Cours toujours ») ou du rapport de force entre les conjoints (« Laisse-moi de la place »). Puis il y a les textes qui parlent des problèmes de la jeune femme par rapport à l’esthétique et ce qui va avec : « La salle de torture » et « Natacha ». Et, enfin, il y a ces petites choses dont on aimerait se passer au quotidien mais que l’on doit subir : « Le réveil » (l’objet), « Les passants pressés » et « J’aime pas la ville ».
Au final, cette jeune chanteuse a du peps à revendre, de l’optimisme à foison et du talent à donner le tournis. Et, de plus, avec l’expérience qu’elle a déjà acquise sur scène dans le monde du jazz, il est presque certain que ces spectacles seront des grands moments d’enthousiasme populaire.
Assurément, les chansons de Julie constituent un bouquet de Roses pour lesquelles on aimerait volontiers devenir horticulteur !
Pour en savoir plus sur l’artiste et sur son album, rendez-vous sur le site internet de Julie Roses en CLIQUANT ICI.