MOCHELAN grand vainqueur de la Biennale de la Chanson Française 2012 à Bruxelles

Mochélan lors de la finale de la Biennale ce 20 septembre 2012 (c) Passion Chanson

La soirée, présentée par Ophélie Fontana, a eu lieu ce jeudi 20 septembre au Cirque Royal de Bruxelles et elle a vu les 5 finalistes prester un set de 20 minutes chacun. Au terme des délibérations, c’est le slammeur de Charleroi MOCHELAN qui a remporté le Grand Prix devant la Bruxelloise Mélanie Isaac et les Liégeois du groupe « Les Retardataires ». Les autres candidats, Philippe Tasquin et Aurélia ont reçu diverses récompenses.

Le jury, constitué de 29 professionnels, a été véritablement charmé par le répertoire de Mochélan et surtout par sa chanson « Charleroi » qui lui a déjà valu de nombreuses récompenses.
Outre le Grand-Prix, Mochélan a aussi reçu :
* le prix Smart
* le prix « Le Bijou » qui lui permet d’être programmé dans ce lieu culturel de Toulouse
* le prix de « La Manufacture » qui lui permet d’être programmé dans ce lieu culturel parisien.
Enfin, il a aussi gagné le droit de se produire aux Francofolies de Spa en 2013 ainsi qu’au Centre Culturel de Woluwé Saint-Pierre et à Namur en 2013.
Le prix du public, celui de Cambio ainsi que celui de « Ca balance à Liège » ont été attribués à Mélanie Isaac.
Quant au prix de la Société des Auteurs Belges, la SABAM, il a été remis par Isabelle Rigaux aux « Retardataires ».
Cette dixième édition de la Biennale était aussi la première à se dérouler sans Didier Arcq, son fondateur disparu inopinément à la fin de l’année 2010. L’équipe des organisateurs a tenu à décerner un prix Didier Arcq aux artistes lui ayant paru les plus déjantés du concours. A ce titre, ce sont Baptiste Brunello et Geiger Neutrino qui en ont été récompensés.
Le pari d’attirer un bon public un soir de semaine au Cirque Royal a été gagné. Parmi les spectateurs, on a pu reconnaître un certain nombre de participants et lauréats des éditions précédentes : Dimitri, Daniel Hélin, Cloé du Trèfle, Samir Barris, Marie Chasles, Peter Bultinck et d’autres encore.