Pierre RAPSAT en un livre et deux compilations

Le 21 avril prochain, il y aura dix ans que le chanteur belge Pierre Rapsat nous quittait à l’âge de 53 ans terrassé par un implacable cancer. Deux compilations et un livre sont publiés pour honorer sa mémoire.
Deux compilations en CD
Pour conserver de l’ami Pierrot l’image d’un artiste talentueux et intemporel, sa dernière maison de disques, VivaDisc a décidé de marquer le coup. Après avoir réussi, avec opiniâtreté, à ressortir en CD les seize albums de Rapsat, elle a programmé pour 2012 la sortie de deux compilations destinées à un public différent.
Ainsi, pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de bien connaître l’oeuvre de l’artiste verviétois, il leur est proposé un survol rapide et qualitatif de sa carrière en 17 chansons. Le choix s’est effectué en choisissant une chanson par album enregistré entre 1973 et 2001 et un bonus sorti à titre posthume : Nos esprits se mélangent. Le best of 2012 ne surprendra pas les afficionados mais il est de très bonne facture et agréable à écouter de New York à Les rêves sont en nous.
Puis, pour les passionnés de son oeuvre et les connaisseurs, il y a la mise en vente d’un coffret de 3 disques reprenant les 50 plus belles chansons de Pierre Rapsat. Chaque CD présente une époque différente : 1973-1981 les années rock, 1982-1990 les années synthé et 1991-2002 les années chanson. Ici, le choix permet de se rendre compte de la diversité et de la multiplicité du répertoire du chanteur. Deux ou trois titres sont extraits de chaque album enregistré et ils côtoient avec bonheur quelques inédits qui ne figuraient pas sur les albums. Parmi ces derniers, il y a la chanson de l’Eurovision en 1976 Judy & Cie, Noï (1987), J’ai besoin de nous (1991), Le plat pays (en live acoustique en 1997) et Un dimanche en octobre (à propos de la Marche Blanche de Bruxelles en 1997). Et puis aussi deux titres sortis après son décès : Nos esprits se mélangent et Les saisons en 2002. Mais toujours pas de trace de l’excellente chanson oubliée Si on s’en allait qui récolta pourtant un beau succès sur un 45 tours de 1976.
Un livre
Pour parfaire votre connaissance sur le chanteur mais aussi l’être humain Pierre Rapsat, les Editions Luc Pire publient Ses rêves sont en nous, un ouvrage biographique signé Thierry Coljon.
Comme certains d’entre nous dont votre serviteur, le journaliste musical belge a été amené à rencontrer Rapsat à de nombreuses reprises entre 1973 et 2002. Cela lui a permis de retracer le parcours de cet artiste majeur qui a réussi l’amalgame de la chanson, du rock et de la musique pop. Le livre sort en même temps que les deux compilations pour les 10 ans de la disparition de l’ami Pierrot.