Le 23 juillet 2011 aux Francofolies de Spa

François Guy au Salon Bleu
Concepteur de l’opération « Du haut des airs », François Guy n’était connu aux Francofolies de Spa que dans l’exercice de cette activité. Et voilà que notre homme se révèle être un chanteur québécois célèbre dans sa belle province depuis plus de 40 ans. Montréalais d’origine, François s’est entouré de musiciens gaspésiens pour se présenter aux francofous spadois. Son récital fut composé des chansons de son dernier album, « Je préfère le bonheur », mais aussi d’un florilège de ses titres d’avant. Le public a apprécié et s’est laissé bercer par des mélodies efficaces comme on n’en fait plus et par des harmonies vocales superbes.
Antoine Hénaut au Carrefour des Talents

Antoine Hénaut aux Francofolies de Spa 2011 (c) Passion Chanson

Après être venu l’an dernier présenter quelques chansons sous la tonnelle d’un jardin fleuri devant un parterre de journalistes sélectionnés par l’équipe de la maison de disques Bang !, Antoine Hénaut s’est exprimé plus longuement cette année sur la scène du « carrefour des talents ». Et du talent il en a le bougre ! Accompagné par d’excellents musiciens, le jeune artiste belge a défendu un répertoire très original avec force, rythme et brio. Voilà encore un chanteur avec lequel il faudra compter dans les mois à venir.

Soirée wallonne au Petit Théâtre
Dès 18 h. 30, les « Gauff' » ont surchauffé la salle avec leurs chansons trépidantes et humoristiques. Puis c’est le Liégeois Michel Azaïs qui a enchaîné avec des airs de jazz wallons magnifiquement mis en valeur par une grande formation avec section rythmique. Enfin, à 21 h. 30, William Dunker est venu, pour la première fois aux Francofolies de Spa, présenter son spectacle de blues wallon en trio. Le moment fut magique et les spectateurs n’eurent de cesse d’applaudir « le mambo del loke à rlokter », « Toudis sul voye » ou « Condroz & western ». L’ami William n’oublia pas, au passage, de dédier « Djan Pinson » à la mémoire d’un autre artiste belge de Charleroi disparu ce jour-là : Paul Louka. Du très beau travail.
Zazie sur la scène Rapsat
Malgré l’humidité froide de la soirée, c’est quand même en top léger et décolleté à fines bretelles que Zazie s’est présentée sur la Place de l’Hôtel de Ville ce samedi 23 juillet sur le coup de 22 heures. On a eu droit à une succession de « tubes » et de chansons moins connues mais avec, cependant, assez peu de titres récents. Un choix habile de la part de l’interprète qui a ainsi devancé les souhaits des milliers de personnes présentes. Nous avons été content de retrouver une Zazie en pleine forme qui nous a fait oublier son dernier passage à Spa alors caractérisé par une fatigue évidente de la voix.